Cette boisson est un faux remède contre le diabète et l’hypertension artérielle

Copyright AFP 2017-2023. Droits de reproduction réservés.

Une boisson à base de feuilles de goyave, de cannelle et d’épluchures de banane serait un excellent remède contre le diabète et l’hypertension artérielle. C’est ce que soutient l’auteur d’une publication sur Facebook. Mais si la vidéo de cette "potion miracle" attire une avalanche de commentaires enthousiastes, les spécialistes de la santé contactés par l’AFP ne lui reconnaissent aucun fondement scientifique.

"Mettez fin au diabète, à l’hypertension artérielle, au stress, à la mauvaise circulation, aux vertiges, aux pieds gonflés avec cette boisson naturelle et facile à préparer". Voici le texte qui accompagne une vidéo de 3 minutes qui explique comment préparer un remède censé pouvoir guérir les maladies énumérées.

Les ingrédients de cette boisson miracle sont les feuilles de goyave, la cannelle et l’épluchure (peau) de banane. Pour obtenir le remède, il suffit de faire bouillir ces trois ingrédients dans 300 ml d’eau pendant 10 minutes.

Capture d'écran Facebook réalisée le 11 octobre 2022

En ce qui concerne la posologie, l'auteur suggère de boire le remède "à jeun le matin pendant 10 jours de suite pour obtenir d’excellents résultats avec cette boisson naturelle". Cette vidéo publiée le 28 septembre 2022 enregistre plus de 1,2 millions de vues, 37.000 partages et 2.000 commentaires. De nombreux internautes qui laissent des remerciements semblent être séduits par ce prétendu remède.

Capture d'écran Facebook réalisée le 11 octobre 2022

Contactés par l’AFP, les experts des certaines maladies mentionnées dans la vidéo ne reconnaissent pas cette boisson comme un remède. "Il est important de préciser dans un premier temps que le stress, les vertiges et les pieds gonflés ne sont pas des maladies mais des symptômes ou des malaises liés à d’autres maladies ou pouvant annoncer d’autres maladies", précise Dr Paulette Djeugoue, spécialiste en endocrinologie et maladies métaboliques comme le diabète à l’hôpital régional de Maroua au Cameroun.

En ce qui concerne le diabète, l’enseignante à la faculté de médecine et de science biomédicale de l’Université de Garoua (Cameroun) soutient "que cette boisson obtenue avec des feuilles de goyave, de la cannelle et la peau de banane n’a pas de fondement scientifique et ne guérit pas le diabète". "Le danger avec ce type de remède, c’est de pousser certains diabétiques à abandonner le traitement homologué et le suivi en milieu hospitalier", s’inquiète Paulette Djeugoue.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) décrit le diabète comme une maladie chronique ayant une forte incidence sur la santé des populations notamment dans les pays à faible revenu. "Le nombre de personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014", indique l'OMS. C'est une cause importante de "cécité, d’insuffisance rénale, d’infarctus du myocarde, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs".

Une femme fait un test sanguin lors d'une campagne de contrôle médical de l'hypertension, du cholestérol et du diabète en Indonésie le 15 décembre 2021 ( AFP / CHAIDEER MAHYUDDIN)

Le Pr Bernard Bauduceau, diabétologue et co-auteur du livre "Le diabète, tout ce qu’il faut savoir", renchérit en précisant "qu’il existe de multiples pseudo informations sur le web qui n’ont aucun fondement scientifique et qui peuvent faire croire aux malades que l’on peut guérir du diabète. Tout cela est désolant".

En ce qui concerne la mauvaise circulation sanguine, l’avis du Dr Michèle Cazaubon est sans appel : "cette boisson ne guérit pas non plus la mauvaise circulation sanguine qui peut avoir plusieurs causes". L’angiologue basée dans le 16ème arrondissement de Paris explique que "ce n’est pas parce qu’on a mal aux jambes que c’est d’origine veineuse; on peut passer à côté d’une pathologie artérielle ou lymphatique ou rhumatismale".

"L’avis d’un médecin vasculaire est important afin de faire le bilan exact des artères, des veines profondes et superficielles. Les maladies vasculaires sont pour la plupart d’entre elles évolutives. Leur prise en charge que ce soit au début ou dans les formes plus graves repose sur des études scientifiques bien menées", indique Michèle Cazaubon. La spécialiste des maladies vasculaires souligne que tout traitement par "automédication expose et multiplie les risques d’accidents indésirables liés aux incompatibilités médicamenteuses".

Si cette boisson n’est pas un remède homologué contre le diabète et la mauvaise circulation sanguine, qu'en est-il de l’hypertension artérielle ? Le Dr Nicolas Postel-Vinay du Centre hypertension de l’Hôpital Européen Georges Pompidou affirme que "contre l’hypertension artérielle, ce remède dit naturel n’a aucun fondement scientifique". "Il existe des produits naturels capables de provoquer de la tension comme le réglisse ou le café et bien sûr l'alcool. Naturel n'est pas synonyme de bon pour la santé : il existe par exemple des champignons naturels mais capables de provoquer des troubles graves", souligne le Dr Postel-Vinay.

Selon le médecin contacté par l’AFP le 11 octobre 2022, le plus important est de surveiller régulièrement sa tension, ce qui peut être fait par automesure à domicile. Le site automesure.com donne des explications détaillées sur la manière de surveiller sa tension. "Si la tension reste haute, alors on prend l’avis d’un médecin", conclut le Dr Postel-Vinay.

Capture d'écran automesure.com réalisée le 11 octobre 2022

Les remèdes dit naturels ou 100% bio, efficaces contre différentes maladies, et partagés sur internet sont en réalité des recettes qui ne sont ni homologuées ni scientifiquement reconnues. La consommation de ces boissons ou potions expose les patients à de nombreux risques. Grâce à l’éclairage des professionnels de la santé, l’AFP a pu déconstruire plusieurs fausses informations en lien avec la santé et les prétendus remèdes miracles (1, 2, 3, 4, 5).