Le secrétaire d'Etat et porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à Matignon, le 28 février 2022 ( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN)

"50 pleins à 2€ le litre" avec 100€ ? Attention à cette citation satirique prêtée à Gabriel Attal

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Gabriel Attal moqué pour ses mauvais calculs sur le coût d'un plein d'essence ? Alors que les prix à la pompe ont très nettement augmenté ces dernières semaines, des dizaines de publications publiées depuis le 11 mars sur Facebook critiquent le porte-parole du gouvernement, l'accusant d'avoir déclaré que la prime inflation de 100€ allait permettre aux Français de "faire 50 pleins à 2€ le litre". Mais cette citation est issue d'un site satirique et n'a pas été prononcée par Gabriel Attal.

"Avec la prime inflation de 100€, vous pouvez faire 50 pleins à 2€/litre". Des dizaines de publications sur Facebook relaient cette prétendue citation dans un contexte de forte augmentation du prix des carburants.

Plusieurs groupes issus du mouvement des Gilets Jaunes, créé à l'automne 2018 en partie en réaction à une hausse des prix de l'essence, ainsi des pages critiques du gouvernement actuel, ont dénoncé pêle-mêle un porte-parole du gouvernement "hors sol", "déconnecté du monde réel", qui "n'a jamais fait le plein" de sa vie. "Pour Gabriel Attal, avec 1 litre, on a fait le plein", a ainsi critiqué Jacline Mouraud, ex-Gilet Jaune et désormais soutien d'Eric Zemmour.

Capture d'écran du 14 mars 2022, montrant les dizaines de publications publiées depuis le 11 mars sur la fausse citation de Gabriel Attal

Toutefois, cette phrase n' pas été prononcée par Gabriel Attal. Toutes ces publications Facebook critiquant le porte-parole du gouvernement ont en effet partagé un article satirique, du site De source sûre, publié le 26 janvier dernier.

Un site parodique qui attribue régulièrement de fausses citations au gouvernement

L'article a été repartagé sur les réseaux sociaux du site le 11 mars, alors que les prix à la pompe ont atteint des niveaux record ces derniers jours, notamment en raison de la guerre en Ukraine. Dans la citation complète, inventée par les auteurs de l'article , Gabriel Attal, qui aurait "tenu à rappeler (...) qu’avec ces 100€ les Français avaient largement de quoi voir venir puisque cette prime permet de faire 50 pleins à 2€ le litre de carburant".

Le site, qui a pour slogan "l'actualité vérifiée ou presque", se définit lui-même dans sa rubrique "à propos" comme un "site à vocation humoristique et parodique". "Toute info se révélant vraie ou approchant de la réalité ne serait qu'une pure coïncidence", est-il ajouté. Il est par ailleurs coutumier du fait, et publie des citations satiriques sur les membres du gouvernement actuel, et sur le président sortant et candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron.

A propos du site "De source sûre"

Il n'existe par ailleurs aucune trace d'une déclaration semblable qui aurait été prononcée par Gabriel Attal.

Une remise de 15 centimes par litre annoncée par le gouvernement

Le 23 janvier, soit quelques jours avant la publication de l'article parodique, le porte-parole du gouvernement était interrogé sur France Inter à propos de la forte augmentation des prix à la pompe, qui atteignaient déjà des prix très élevés.

Gabriel Attal vantait notamment la prime inflation de 100 euros destinée à 38 millions de Français annoncée le 21 octobre dernier, et supposée compenser la hausse des prix des carburants. "L'impact de l'augmentation de l'essence est particulièrement marqué sur ceux qui doivent prendre leur voiture tous les jours pour aller travailler", avait-il notamment déclaré.

La France est touchée depuis le milieu de l'année 2021 par la hausse des énergies fossiles, du fait d'une crise mondiale causée par une très forte demande, à laquelle les fournisseurs peinent à répondre. L'invasion de l'Ukraine par la Russie débutée le 24 février a par ailleurs accentué cette crise, en faisant de nouveau augmenter les prix du baril de pétrole. Alors que le prix du carburant en station dépasse désormais les 2 € le litre presque partout en France depuis quelques jours, Jean Castex a annoncé le 13 mars une "remise à la pompe de 15 centimes par litre" de carburant, à partir du 1er avril et pendant quatre mois.

A l'image de cette fausse citation devenue virale de Gabriel Attal, plusieurs publications sur le prix de l'essence ont déjà fait récemment l'objet d'articles de vérification de l'AFP. La semaine dernière, de nombreuses publications ont notamment dénoncé des propos attribués à la ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, qui aurait affirmé que la baisse des taxes sur le carburant était "inutile car les Français peuvent toujours recourir au télétravail et donc faire des économies".

Mais la citation, prise au premier degré par beaucoup d'internautes, avait été inventée par un compte parodique, comme l'explique notre article. D'autres publications s'étonnaient des prix actuels des carburants, en assurant qu'ils étaient moins élevés en 2008 alors que le baril de pétrole atteignait pourtant des niveaux records. Une affirmation qui entretenait toutefois une confusion entre prix en dollars et en euros, comme nous l'expliquions ici.