Cette image du président et d’officiels sénégalais avec des masques sanitaires est un photomontage

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une image montrant le président sénégalais Macky Sall et plusieurs officiels portant des masques de protection est partagée par plusieurs comptes Facebook en Afrique de l’Ouest, alors que les autorités ont annoncé lundi le premier cas de coronavirus détecté dans le pays. Il s’agit d’un photomontage grossier, réalisé à partir d’une photo de 2016 prise lors d’un conseil des ministres. 

« Coronas virus au Sénégal le 2 mars 2020. Macky Sall et les membres de son gouvernement ». Cette légende accompagne une photographie du président sénégalais Macky Sall, derrière un pupitre, entouré d’une quinzaine de personnes, tous portant des masques chirurgicaux sur le visage. 

(Capture d'écran Facebook datée du 3 mars 2020)

Cette publication d'un internaute sénégalais a récolté plus d’une trentaine de partages. L'image a également été reprise sur d'autres posts archivés par l’AFP (1, 2, 3), partagés des dizaines de fois sur Facebook.  

Cette image vient alimenter l’angoisse qui s'est emparée du Sénégal quelques heures plus tôt, avec l'annonce par les autorités du premier cas de Covid-19 (maladie issue du coronavirus) détecté dans le pays. 

“Que Dieu nous protège”, implorent des internautes, tandis que d’autres appellent à “fermer les frontières”. “Fermez les frontières comme ils l’ont fait en Guinée au temps d’Ebola”, exhorte l’un d’entre eux, en référence à une épidémie bien plus meurtrière.

En 2014-2016, plus de 11.000 personnes sont mortes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone essentiellement, pendant la pire épidémie d'Ebola jamais enregistrée.

Depuis son apparition en Chine fin 2019, le coronavirus a fait plus de 3.100 tués dans le monde, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles. 

(Capture d'écran Facebook datée du 3 mars 2020)

D’où vient cette photographie ?

Sur Twitter, où la photo circule également, certains internautes font remarquer que ce cliché était un faux grossier.

A raison : une simple recherche inversée sur Google Images permet de constater que le cliché original a été publié sur le site adakar.com, en 2016, soit plus de trois ans avant l'apparition du coronavirus. 

Selon ce site, il aurait été pris le 20 juillet 2016 à Pikine, en banlieue de Dakar, au cours d’un conseil des ministres décentralisé. 

L’AFP a contacté Lionel Mandeix, le photographe officiel du président Macky Sall, qui a confirmé que cette photographie a été prise à cette occasion et à cette date - bien qu’il n'en soit pas lui-même l’auteur. 

La photo a donc été modifiée pour ajouter un masque sur le visage de chacune des personnes apparaissant sur la photo.

Ce type de trucages est fréquent depuis l’apparition du coronavirus. 

Ainsi, le 4 février, une publication virale en Afrique centrale affirmait, photo à l’appui, que le ministre des Affaires étrangères soudanais portait un masque chirurgical lors d'une visite de l’ambassadeur Chinois à Khartoum. Mais sur son compte Twitter officiel apparaissait la photographie originale, sans aucun masque, comme l’a montré une vérification de l’AFP. 

Le premier cas de coronavirus au Sénégal a été annoncé par le ministère de la Santé lundi 2 mars. Il s’agit d’un Français rentré de son pays à la fin du mois de février pour revenir à Dakar, où il vit depuis deux ans. Il a été mis en quarantaine dans un hôpital de la capitale. 

C'est le deuxième cas recensé en Afrique subsaharienne, après un au Nigeria. Quelques cas ont également été enregistrés au nord du continent, en Algérie, Egypte, Tunisie et Maroc. 

Anne-Sophie Faivre Le Cadre