Une prime de Noël de 18.000 € pour les sénateurs ? Non, un canular souvent pris au 1er degré

Un article partagé sur de nombreux groupes Facebook de « gilets jaunes » affirme que les sénateurs peuvent bénéficier d’une prime de Noël d’un montant pouvant atteindre près de 18.000 €. Non seulement ladite prime n’existe pas, mais, de surcroît, l’article a été publié par un site satirique.

"Il faut que tout cela s arrete.les profiteurs de la société, ce sont eux!!!", "Et on supprime des primes à des soignants pour des raisons budgétaires ! On marche sur la tête !!!", "Une honte cette France !!!! J'en reviens pas de ce que le lis."… Dans des commentaires, nombre d’internautes s’émeuvent à la lecture d’un article qui titre : "La prime de Noël des sénateurs sera plafonnée cette année à 17 580 euros seulement".

Sur la seule page Facebook "Le Futur c'est: Les Gilets Jaunes", la publication postée le 27 décembre a engendré plus de 7.000 partages. La personne qui l'a postée n'a manifestement pas douté de la véracité de l'information, expliquant notamment : "j'en arrive au point où j'ai le dégoût de tout mais toute la politique."

Capture d'écran de la page Facebook "Le Futur c'est: Les Gilets Jaunes" le 2 janvier 2019

Selon l'outil d'analyse CrowdTangle, l'article a déjà été partagé plus de 17.000 fois sur Facebook, suscitant par ailleurs plus de 13.000 commentaires.

L'article donne des détails qui paraissent cependant vite incongrus, assurant notamment qu'à cette prime "d’un montant forfaitaire égal à deux fois l’indemnité sénatoriale (soit 2 x 7209 euros)" s'ajoutent "diverses bonifications comme la prime additionnelle de Noël pour les enfants (5 000 euros par enfant), la prime pour les petits enfants (2 500 par petit enfant), celle pour Madame (8 000 euros), la prime de charbon (2 000 euros) et celle pour le sapin (800 euros)."

Autant de détails qui ont également fait réagir d'autres internautes, plus méfiants. Et ces derniers ont parfaitement raison de douter de la véracité de la publication qui provient de scienceinfo.fr.

Sur la page "à propos" du site, il n'y a en effet aucune ambigüité : "ce site d’information scientifique publie des informations totalement fausses, voire archifausses et en plus, même pas vraies."

"Aucune prime de Noël n'a été versée au sénateurs"

Sur le site du Sénat, le montant de l'indemnité parlementaire octroyée aux sénateurs est détaillée. Elle s'élève à 7 209,74 €/bruts mensuels. Il n'est par ailleurs fait mention d'aucune prime de Noël.

"Aucune prime de Noël n'a été versée au sénateurs", a également assuré la présidence du Sénat, interrogée par l'AFP.

Mi-décembre, une autre publication avait affirmé que les sénateurs touchaient une prime de Noël de 8.000 euros. Nos confrères de 20 Minutes et de CheckNews avaient alors déjà expliqué que cette prime n'existait pas.

Grégoire Lemarchand