Une présence suspecte sur une tour de Notre-Dame ? Non, un pompier en opération

Une vidéo montrant un homme en gilet marcher en haut d’une des tours de Notre-Dame au début de l’incendie qui a ravagé la cathédrale lundi soir a été repris par nombre de posts sur les réseaux sociaux. A chaque fois, cette présence est soulignée pour sous-entendre que le sinistre pourrait ne pas être accidentel, la piste pourtant privilégiée par les enquêteurs. Pour autant, cette présence n’avait strictement rien d’étrange : il s’agissait d’un pompier en opération.

Capture d'écran du compte @TipsyPianoBar le 17 avril 2019 à 13h10 (AFP)

« Pas d’ouvriers sur le site. Put…, qui est-ce ? », tweete @TipsyPianoBar mardi à 1h51 heure française. Le tweet, depuis relayé près de 10.000 fois, contient une vidéo de mauvaise qualité - provenant manifestement d'un portable filmant un téléviseur - dans laquelle un homme apparemment vêtu d’un gilet marche en haut d'une tour de Notre-Dame.

Les visiteurs ainsi que les ouvriers qui travaillaient dans la cathédrale ayant été rapidement évacués, l’internaute - qui affiche le slogan #MAGA ("Make America Great Again") de Donald Trump dans sa biographie - laisse ainsi entendre que cette présence est étrange. Dans d’autres publications, il insiste en assurant que ce n’est "pas un pompier".

Cette publication en anglais n’est pas la seule du genre - « Qui est-ce ? Un pompier. Un ouvrier de construction ? Ou quelqu’un d’autre ? », s'interroge un activiste politique canadien conservateur - et des versions similaires existent en italien ou en français avec un internaute qui relève de "très troublantes images". D’autres publications, plus confidentielles, assurent également qu’il s’agit d’un homme vêtu "en habit musulman". 

En France, le député UDI, Agir et indépendants et vice-président de la commission des affaires étrangères, Meyer Habib a également repris la vidéo sur son compte, soulignant : « Accident ou attentat criminel ? Aucune piste à exclure (...) La vérité seulement la vérité ! »

Capture d'écran du compte Twitter de Meyer Habib le 17 avril 2019 à 13h30 (AFP)

Comme l'ont révélé nos confrères de Check News, cette courte vidéo de mauvaise qualité est très probablement partie d'un tweet rédigé en espagnol et posté lundi à 20h51. Les images sont tournées sur une TV au cours de la retransmission en direct de l'incendie sur la chaîne d'info du groupe audiovisuel espagnol RTVE.

La chaîne américaine CNBC a retransmis les mêmes images, que l'on retrouve sur sa page YouTube. Et la même scène avec l'homme qui marche sur la tour sud est visible, en bien meilleure qualité, à la 42e minute.

Dans les instants qui suivent, on voit notamment une autre personne arriver, portant visiblement un équipement de pompier, avec casque et bouteilles à oxygène dans le dos (à partir de 42'50''). Il semble également dérouler un tuyau, juste avant qu'un autre homme n'arrive.

Interrogé par l'AFP, les Pompiers de Paris sont catégoriques : l'homme en gilet qui suscite tant d'interrogation est bien un pompier. "C’est effectivement le chef des opérations de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris)", explique le lieutenant-colonel Gabriel Plus, selon qui le pompier est filmé en train d'effectuer un "des +tours du feu+ réguliers à réaliser", c'est-à-dire un point de situation.

L'intéressé porte un gilet jaune en tant que "chef des opérations de secours" qui permet de le distinguer des autres soldats du feu, a précisé la BSPP.

Selon le procureur de la République de Paris, interrogé mardi, la piste accidentelle est privilégiée après l’incendie. « Rien ne va dans le sens d’un acte volontaire », a-t-il ajouté comme le relate cette dépêche AFP

EDIT le 17 avril 2019 à 18h35 : ajoute précision des Pompiers de Paris sur l'identité du pompier, chef des opérations de secours 
Grégoire Lemarchand
Romain Fonsegrives