(Pascal Pavani / AFP)

Un visuel montrant le planning de reprise des vols d’Air France vers l’Afrique ? La compagnie dément

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Depuis le 10 mai, des articles de presse et publications internet annoncent la reprise des vols Air France vers les principales capitales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale à partir du 3 juin, en se basant sur un visuel qui circule sur les réseaux sociaux. Contactée par l’AFP, la compagnie française a démenti ce planning: si elle compte pouvoir desservir plusieurs de ces aéroports au 30 juin, aucune date de reprise n’est connue et elle se fera au cas par cas, selon les autorisations données par les pays. Les vols depuis et vers le Cameroun ont d’ailleurs déjà repris. 

Un tableau annonçant les dates de reprise des vols d’Air France vers les capitales des principaux pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale (Abidjan, Cotonou, Niamey, Lomé, Nouakchott, Yaoundé, Kinshasa...) a fait le tour d’internet ces dernières semaines.

Visuel pris sur la page Facebook Qui-Go officiel le 29/05/2020

Il a été largement reproduit dans diverses publications de médias locaux (123), de sites d’information continentale et d’internautes des différents pays concernés. 

Un site gabonais a ainsi annoncé la reprise des vols d’Air France pour Libreville au 21 juin, assurant que la compagnie aérienne française "a déjà officialisé son programme de vols vers l’Afrique". 

L’information a été rapidement démentie par un communiqué du ministre gabonais des Transports lu le 13 mai à la télévision. "Aucun vol de compagnie régulière transportant des passagers n’est autorisé sur le Gabon jusqu’à nouvel ordre", assure le ministère.

Selon nos recherches, ce planning est apparu en premier le 8 mai sur un compte Facebook intitulé Qui-go.

Il a suscité une avalanche de réactions d’internautes indignés de voir la compagnie française reprendre son activité alors que les frontières de ces pays sont censées être fermées depuis le mois de mars pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus (1,  23).

Capture Facebook réalisée le 29 mai 2020
Capture d'écran Twitter réalisée le 20 mai 2020

 

Démenti d'Air France

"Le visuel circulant sur internet et attribué à Qui-Go ne provient pas d’Air France et les informations (qu’il contient, ndlr) sont incorrectes", a affirmé le 19 mai à l’AFP un porte-parole de la compagnie, Mathieu Guillot.

 

Dans un communiqué publié le 18 mai sur son site internet, Air France disait prévoir "d'ici fin juin et sous réserve de la levée des restrictions de voyage (...), de reprendre progressivement ses vols, avec une augmentation graduelle du nombre de fréquences et de destinations, en particulier vers la France métropolitaine, les Outre-mer et l'Europe". 

Dans la liste des destinations concernées en Afrique figurent Cotonou (Bénin), Douala (Cameroun), Yaoundé (Cameroun), desservies par des vols commerciaux.

Air France assurera à la même date du 30 juin des vols cargo -qui assurent le transport de marchandises- sur les lignes Abidjan et Bamako, selon ce communiqué.

Les vols commerciaux reprendront également à Conakry et Nouakchott, mais uniquement vers l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle, précise le texte.

Les destinations de Dakar, Bangui, Kinshasa, Brazzaville et Djibouti, citées dans le tableau circulant sur les réseaux sociaux, ne sont pas mentionnées. 

Le communiqué se contente d’évoquer allusivement de possibles "autres destinations sous réserve d'obtention des autorisations gouvernementales requises".

Les vols ont repris le 25 mai au Cameroun 

Si Air France évoque l’échéance du 30 juin, aucune date officielle de reprise n’est donnée.

"Les dates de reprise ne sont pas connues. Une communication locale sera faite lorsque la situation changera", a affirmé le 21 mai à l'AFP Mathieu Guillot, en soulignant que "les vols n’ont jamais été interrompus entre Paris et Cotonou".

Les vols depuis et vers le Cameroun (aéroports de Douala et Yaoundé), annoncés sur internet pour reprendre le 15 juin, ont d’ores et déjà recommencé.

"Les vols ont repris depuis le 25 mai. Pour tout le mois de juin, nous resterons sur un vol par semaine. Ce sont à ce jour les deux seules destinations sur l’Afrique centrale que nous desservons pour le moment", a déclaré le 28 mai à l’AFP le directeur commercial d’Air France pour l’Afrique centrale, Romain Duffaut.

Fausse reprise déjà annoncée en Tunisie 

Ce n’est pas la première fois qu’Air France fait l’objet de faux planning en Afrique, depuis la fermeture des frontières liée à la pandémie du nouveau coronavirus. 

En avril déjà, une reprise des vols avait été faussement annoncée pour le 1er juin en Tunisie, dont les frontières étaient également fermées en raison du nouveau coronavirus.

Le 29 avril dernier, la compagnie a dû faire un démenti sur cette prétendue réouverture du trafic aérien vers la capitale tunisienne. 

 
Monique Ngo Mayag