RDC : non, ces photos ne sont pas celles des logements sociaux du camp Tshatshi

Une publication Facebook du 4 novembre affirme montrer les travaux de réhabilitation des logements d’un camp militaire à Kinshasa. Mais certaines images d’illustrations partagées des centaines de fois par des internautes n’ont aucun lien avec les maisons construites dans l’un des camps militaires le plus important du pays : ce sont celles d'un programme immobilier en Thaïlande.

La publication suivante a été partagée 413 fois depuis le 4 novembre sur une page Facebook qui se revendique du parti de l'actuel président, l’UDPS. Sur la légende de la photo, l’on peut lire "Camp Tshatshi aux habits neufs, Bravo Fatshi".

La publication ne cite aucune source. 

La même affirmation est relayée sur Twitter par d’autres internautes comme Honoré Mvula, président national de Force des patriotes, un parti politique congolais : “Des logements sociaux pimpants  neufs au camps #Tshatshi Fatshi rassure (Félix Tshisekedi ndlr). la volonté politique!”  

Contacté par l’AFP, Sieur Mvula a répondu : "Ces photos représentent l'échantillon des maisons en phase de finissage pour donner une idée de ce qu’il en sera à la fin du projet".

Une autre page Facebook suivi par 38 000 personnes a relayé les mêmes photos en remerciant le président congolais.  “[ MERCI FATSHI ] Des logements sociaux pimpants neufs au camps #Tshatshi

Si la plupart des internautes louent "la volonté politique" du président Tshisekedi dans les commentaires, d’autres réagissent pour contester que ces photos ont été prises en RDC. Un internaute par exemple affirme posséder sur son smartphone la même photo du logement depuis février pour s’en servir comme modèle de construction. Un autre encore affirme à son tour que la photo a été prise en Thailande. 

 

Au regard des interpellations, Honoré Mvula, acteur politique proche de la famille politique qui soutient l’actuel président a alors publié d’autres photos justifiant qu’il s’agit de "Même société, même ingénieur avec les mêmes maisons en quoi ça dérange ? Ici au camp Tshatshi"

Le 5 novembre, Nicolas Kazadi, ambassadeur itinérant du président congolais a publié des photos sur Twitter qui vont dans le sens opposée de la première série des photos publiée sur la page Facebook déjà cité se réclamant de l’UDPS (parti présidentiel) et de M. Honoré Mvula. 

Contacté par l’AFP,  l’ambassadeur itinérant du président congolais souligne qu’il a également "vu passer des images pas forcément vraies sur les réseaux sociaux" Et d’ajouter "malheureusement nous n'en sommes pas responsables". "Mais les miennes sont vraies" a-t-il conclu. 

D’où proviennent les fausses images ? 

Avec une recherche d’images inversée sur le moteur de recherche  Google images, nous avons trouvé la photo de cette coquette maison qui semble avoir été nouvellement construite sur quelques sites d’agences immobilières comme celle-ci mais aussi celle-. Les informations sont écrites en “ Thai”, une des langues parlées en Thaïlande. Les images publiées sur le second site internet sont attribuées à un photographe dénommé Narin Mungmai. 

Nous sommes entrés en contact via Facebook avec celui-ci. Réclame t-il la paternité de ces photos ? Sa réponse est positive. Quand et où ont-elles été prises ? Pour Narin Mungmai, "les maisons ont été construites à Yasothon, en Thaïlande par Cham, conception et construction, par son équipe qui a été créée en 2018".


Les photos publiées par les partisans de Félix Tshisekedi notamment la page Facebook du parti pour illustrer les images des logements sociaux au camp Tshatshi sont donc fausses.

Qu’est-ce qui se fait concrètement au camp militaire Tshatshi ?

Nous sommes allés sur place au camp Colonel Tshatshi dans la matinée du vendredi 8 novembre. Le camp est situé non loin du bureau du président, aux abords du fleuve Congo. 

La visite est guidée par Jacques Banywesize Byamungu, expert chargé du Programme du président. “Les maisons sont préfabriquées en Turquie, importées pour ensuite les poser sur le site”, a-t-il dit. 

"Le site doit recevoir mille maisons (...) qui vont servir à loger nos militaires", explique M. Byamungu dans l'extrait vidéo ci-dessous, filmé par l'AFP devant les bâtiments en construction.

 

C’est la société Karmod, celle qui a notamment construit des camps militaires pour les soldats de la paix de l’ONU au Nigeria, qui a signé le contrat avec la RDC. A ce jour, “seules 300 sur 1.000 maisons” ont été livrées.  “C’est le reflet de ce que le président de la République veut faire dans son programme global”. 

Investi le 24 janvier, Félix Tshisekedi a lancé dans le cadre de 100 jours de son accession au pouvoir un grand programme des travaux publics dans une planification dit "d’urgence".  Un programme qui s'étale sur trois priorités sociales: l'éducation la santé et l'habitat. 

Par ailleurs, plusieurs travaux peinent encore à se concrétiser, notamment la réhabilitation des routes impraticables dans la capitale.

Edit le 11/11/2019 : Ajoute interview vidéo de Jacques Banywesize Byamungu
Ange Kasongo