Non, Vladimir Poutine n'a pas accusé l'Occident de "plans sataniques" de réduction de la population

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Des fausses citations de Vladimir Poutine sur un soi-disant projet satanique de réduction de la population ont été partagées des centaines de fois depuis leur publication dans un post Facebook en français fin janvier 2021. Il n’existe aucune preuve de l’existence de ces citations, qui, selon l'auteur de la publication, attribuent au président russe des menaces contre l'Amérique et l'Europe accusées de "plans sataniques pour réduire la population de la planète".


Le 30 janvier 2021, une publication partagée plus de 730 fois depuis affirme que le président russe Vladimir Poutine, lors d'un discours "au peuple", a menacé l'Amérique et l'Europe non seulement de se retrouver confrontées "au jugement de Dieu, mais aussi à moi" si elles ne mettaient pas un terme à leurs projets de "réduire la population mondiale".

Le texte est présenté comme l'extrait d'un discours repris dans les médias italiens, il est écrit à la première personne, dans un français parfois maladroit. "Quel genre de plan de Satan rêvez-vous ? Vous voulez volontairement réduire la population mondiale en sacrifiant des vies innocentes, en utilisant des esprits instables qui croient en votre politiquement correct. Lavage de cerveau humain, systèmes médiatiques malveillants, mensonges éhontés - CONSTAMMENT ET DÉLIBÉRÉMENT.'
"Je suis conscient de vos plans sataniques pour réduire la population de la planète. Ils sont si méchants d’utiliser les PLUS FAIBLES et LES MARGINALISÉS", est-il écrit.

Capture d’écran Facebook prise le 2 mars 2021, barrée

La publication fait aussi part d'une menace adressée aux dirigeants occidentaux: "SI L'AMÉRIQUE ET L'EUROPE NE METTENT PAS FIN À CES PLANS, VOUS DEVEZ VOUS CONFRONTER NON SEULEMENT AU JUGEMENT DE DIEU, MAIS AUSSI À MOI. ARRÊTEZ VOS PLANS !"

Depuis sa publication, ce post a été partagé plus de 700 fois. Une publication reprenant le même texte, en slovaque, a même été partagée plus de 23.000 fois en deux jours, entre le 1er et le 3 février.

Toutefois, cette publication est fausse : il n’y a aucune preuve de l’authenticité de la citation.

Nos collègues du bureau de Rome de l'AFP n'ont pas retrouvé trace de telles citations issues d'un entretien avec Vladimir Poutine dans les principaux médias italiens. L'AFP à Moscou a de son côté indiqué que le président russe n'avait jamais prononcé ces paroles dans un discours public.

Toutes les apparitions publiques de M. Poutine, ses interviews et ses discours sont catalogués sur le site officiel du Kremlin, tout comme son agenda. Après une recherche approfondie et le recours à différentes combinaisons de mots-clés, nous n'avons trouvé aucune occurrence similaire d'un discours dans lequel le président russe menacerait l'Occident du "jugement de Dieu".

Ce n'est pas la première fois que ce type d'affirmations non fondées est attribué à Vladimir Poutine. En août 2020, l'AFP Fakty (le service de vérification en slovaque de l’AFP) avait déjà vérifié des publications faisant référence à des citations critiques sur la démocratie libérale, ou encore une autre citation inventée sur le vaccin russe contre le coronavirus.