Capture d'écran de 8h30 Toussaint Aphatie. (France Info)

Non, l’UE n’a pas “déjà versé 3 milliards” à la Turquie, contrairement à ce qu’affirme Marine Le Pen

3 milliards d’euros ont déjà été versés à la Turquie par l’UE selon Marine Le Pen, qui se “pose la question des conditions de ces versements”. Les documents de la Commission européenne indiquent pourtant que seul 1,94 milliard a été déboursé. Et cet argent revient en majeure partie à des organisations non-gouvernementales oeuvrant sur le territoire turc.

Invitée de l’émission "Toussaint-Aphatie" sur France Info le 25 juin, Marine Le Pen a déclaré que l’Union européenne verse “beaucoup d’argent à la Turquie”, affirmant que l’UE aurait “déjà versé 3 milliards” d'euros. Cette affirmation est incorrecte. La présidente du Rassemblement National a ensuite publié cette déclaration sous la forme d’un tweet, qui a généré de nombreuses réactions négatives.

Un budget de 3 milliards d’euros a bien été alloué au soutien des migrants en Turquie, afin de faire face à un afflux de plus de 3 millions de réfugiés syriens sur le sol turc, comme l’explique la Commission européenne. Pourtant, sur ces 3 milliards, seul 1,94 milliard avait été versé au mois de juin 2018.

Le reste de la somme “sera versée au fur et à mesure de l’implémentation des projets (...) jusqu’à la moitié de l’année 2021”, comme l’indique la Commission.

Un document de la Commission européenne détaille les versements réalisés et prévus ; précisément les informations que demande Marine Le Pen. Moins de 700 millions d’euros, sur les 3 milliards mobilisés, devraient à terme revenir à l’Etat turc, contrairement à ce qu’affirme la dirigeante RN. Le gouvernement turc a reçu notamment un versement de 270 millions d’euros au ministère turc de l’Education nationale, ainsi qu’un versement de 120 millions au ministère de la Santé.

Pourtant, la plupart des projets financés par l’Union Européenne émanent d’organisations non-gouvernementales. L’Unicef, Médecins du monde, Mercy Corps, Federation Handicap, la Croix Rouge, etc, sont autant d’organisations présentes sur le territoire turc pour venir en aide aux réfugiés.

Des organismes comme des banques reçoivent également une partie de la somme engagée par l’Union Européenne. 345 millions ont été alloués à la banque allemande Kreditanstalt für Wiederaufbau pour financer la construction d’écoles et de logements dans les provinces ayant une forte concentration de réfugiés, ainsi que pour fournir des formations professionnelles permettant l’insertion de réfugiés dans le marché du travail.

Note : Ajout du widget Share the facts ci-dessous
Share the Facts
-1
-1
-1
AFP rating logo AFP Notation:
Erroné
"Nous versons beaucoup d'argent à la Turquie. L'Union européenne lui a déjà versé 3 milliards"
Toussaint Aphatie sur France Info
lundi 25 juin 2018