Capture d'écran de la page Facebook ScienceInfo (DR)

Non, l’Etat n’a pas dissimulé des “radars espions” pour faire respecter la limitation à 80 km/h

Une vidéo, partagée plus de 180.000 fois sur Facebook, affirme que le ministère de l’Intérieur a dissimulé des “radars espions automatiques” sur l’ensemble du territoire afin de faire respecter la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. C’est faux, il s'agit d'un canular.

"Pour veiller à ce que tous les automobilistes respectent scrupuleusement la nouvelle limitation de vitesse fixée à 80 km/h, le Ministère de l'Intérieur a décidé de frapper fort en dissimulant sur l'ensemble du territoire une quantité impressionnante de radars miniatures discrètement accrochés aux panneaux de signalisation", écrit sur Facebook la page ScienceInfo.

La vidéo sous le post - qui totalise quelque 5,5 millions de vues en une semaine en ayant également été rediffusée sur au moins deux autres pages - montre des "radars espions automatiques" fixés à des panneaux de signalisation le long de routes secondaires.

Certaines routes, précise la vidéo, seraient particulièrement concernées par ces radars, à raison d’"un appareil tous les deux kilomètres seulement". "De quoi refroidir les ardeurs des automobilistes, mais surtout remplir de façon inespérée les caisses de l’Etat", conclut le reportage.

Parmi les 123.000 utilisateurs de Facebook ayant partagé la vidéo, et les plus de 4.000 l’ayant commentée, peu semblent douter de la véracité du reportage.

"On est vraiment des vaches à lait sérieusement ça devient de pire en pire de vivre en France", peste Franck, tandis que Lydia prédit que "les caisses de l'état seront bien pleine à la fin des deux mois de vacances". "A mort se gouvernement de merde qui va nous pomper jusqu’à la moelle", écrit pour sa part Vincent.

(DR)

En réalité, cette vidéo est un canular, et jamais le ministère de l’Intérieur n’a communiqué sur l’installation de tels radars miniatures.

Un lien, glissé au bas de la publication Facebook, redirige vers une page "A propos", qui explique que Science Info est un site "parodique, satirique", publiant des informations "totalement fausses, voire archifausses".

Pour autant, peu d’utilisateurs semblent avoir cliqué sur ce dernier. Et rien, dans la vidéo et la publication en tant que telles, ne précise qu’il s’agit d’une fausse information, d’où la confusion générée chez un certain nombre de personnes ayant regardé la vidéo.

Par ailleurs, sur la page YouTube de ScienceInfo, où la vidéo a été vue plus de 40.000 fois, aucun lien dans la description de cette dernière ne redirige vers un "A propos".

La vitesse maximale autorisée a été abaissée le 1er juillet de 90 km/h à 80 km/h sur toutes les routes à double sens, à une voie chacune, sans séparateur central (barrière, terre plein...), soit 40% du réseau routier français, avec l'objectif de réduire le nombre de tués sur les routes.

Actualisé le 09/07/2018 à 13h00 avec les chiffres de partage