Le président américain Donald Trump et le président italien Sergio Mattarella lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche le 16 août 2019 (AFP / Brendan Smialowski)

Non, Donald Trump n'a pas dit "Mozzarella" au lieu de Mattarella

Des publications partagées des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis le 17 octobre affirment que le président américain a appelé son homologue italien "Mozzarella" et assuré que les États-Unis et l'Italie "alliés depuis la Rome Antique" lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. Mais Donald Trump n'a pas tenu de tels propos. 

"Trump a appelé le Président iItalien Mozzarella au lieu de Mattarella et dit que les US et l'Italie étaient alliés depuis la Rome Antique", affirme un utilisateur de Twitter dans une publication partagée plus de 14.000 fois depuis le 17 octobre

(capture d'écran twitter du 20 octobre 2019)

Accompagnant la publication, deux photos montrent, derrière le président, le visage concentré et les sourcils froncés d'une traductrice intervenant lors d'une conférence de presse de Donald Trump et du président italien Sergio Mattarella le mercredi 16 octobre à la Maison Blanche.

Des publications identiques peuvent être trouvées sur Twitter (1,2,3) et Facebook (1,2) en français pour quelques centaines de partages, mais c'est en anglais que la fausse information est la plus virale (1,2,3).

Un tweet de l'utilisateur Danny Keetz, vers lequel renvoient souvent les publications en français, a récolté plus de 41 mille retweets depuis le 17 octobre.

(capture d'écran twitter du 19 octobre 2019)

"Le président de l'Italie"

Le président américain n'a pas appelé le président italien "Mozzarella", a pu vérifier l'AFP en visionnant la conférence de presse disponible en intégralité sur Youtube.

Dès le début de la vidéo, Donald Trump le présente simplement comme le "président de l'Italie". "C'est un grand honneur d'avoir le président de l'Italie avec nous", dit-il lors de sa première intervention.

Par ailleurs, nos confrères de Checknews ont repéré les moments précis où le visage de la traductrice exprime sa supposée "stupéfaction" qui sert de preuve aux affirmations erronées. 

La première image utilisée dans les publications est visible à 24 minutes et 5 secondes de la vidéo ci-dessous -une rediffusion de la conférence de presse par la chaîne américaine Fox News-. À cet instant, l'interprète écoute en fait une journaliste poser une question.

La deuxième capture est visible à 5 minutes et 43 secondes au moment où Trump évoque la Russie et l'EI.

"Un héritage culturel commun"

Lors de cette conférence de presse, le président américain n'a pas non plus dit que les États-Unis et l'Italie "entretenaient de bonnes relations depuis la Rome Antique". 

La retranscription officielle des propos du président sur le site internet de la Maison Blanche ne fait pas non plus état de tels propos. Il a simplement expliqué que les Etats-Unis ont une "bonne relation avec l'Italie depuis longtemps".

Il est possible de trouver une référence à la Rome Antique dans les déclarations de Donald Trump lors d'une autre conférence de presse menée le 16 octobre aux côtés de Sergio Mattarella et disponible sur Youtube ici. Ses propos ont toutefois été déformés par les internautes.

Le président américain a déclaré : "Les États-Unis et l'Italie sont liés par un héritage culturel et politique commun qui remonte à des milliers d'années, à la Rome Antique".

"Au cours des siècles, les Italiens ont béni notre civilisation avec de magnifiques oeuvres d'art, de la science, de la philosphie, de la science, de l'architecture", dit-t-il pour illustrer son propos.

Mise à jour du 20/10/2019 à 23H45 : Ajout du tweet viral au premier paragraphe, 
déplacement d'un exemple de publication Facebook dans la série de liens
hypertextes au 3e paragraphe pour plus de concision
François D'Astier