Non, cette vidéo n'est ni de BFM, ni d'une manifestation des "foulards rouges"

Plus de 15.000 partages et plus de 500.000 vues sur Facebook en trois jours pour une vidéo d'une manifestation de quelques dizaines de personnes sur laquelle figure un bandeau BFM TV et une déclaration attribuée à Castaner : "500.000 foulards rouges dans les rues de Paris". Cette vidéo, grossièrement truquée, est en réalité une manifestation à Cagliari (Italie) en octobre 2018.

Partagée dimanche sur la page "Vouloir Savoir - Oser dire", qui se présente comme une "Source d'information alternative libre et indépendante de France", cette vidéo montre une trentaine de personnes défiler avec des drapeaux rouges et derrière une banderole rouge. 

"L'habillage" de BFM TV, du nom qu'on donne aux logos et aux bandeaux sur les chaînes télévisées, est repris de manière très grossière: il n'occupe en effet qu'une partie de l'écran et l'écriture est partiellement différente que sur la chaîne.

Dans l'extrait de 23 secondes, enfin, il n'y a pas de son de la manifestation mais le thème de la "fanfare" de la 20th Century Fox, le studio de cinéma américain. Cela se finit par un rire.

Grossier, le trucage ?

Un certain nombre d'utilisateurs ont répondu en commentaire à la vidéo de "Vouloir Savoir - Oser dire" qu'il s'agissait d'une vidéo détournée. 

Mais de nombreux utilisateurs Facebook y ont aussi cru, critiquant le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner qui aurait donc annoncé 500.000 "foulards rouges", les opposants aux gilets jaunes, alors que la vidéo n'en montrerait que quelques dizaines. D'autres utilisateurs critiquent BFM TV, qui serait le "servile relais" de la "désinformation gouvernementale".

D'où vient la vidéo ?

Nous avons copié le lien de la vidéo dans l'outil InVID, co-développé par l'AFP, qui permet de créer des instantanés d'une vidéo pour voir si un moteur de recherche tel que Google Images ou Yandex Images (russe) connaît déjà cette vidéo.

Nous avons très vite retrouvé que cet événement était en réalité une manifestation étudiante à Cagliari (Italie), le 19 octobre dernier, contre le gouvernement. On retrouve dans un article les banderoles et les drapeaux qui apparaissent dans la vidéo. Voici l'endroit sur Google Maps, on retrouve les enseignes Tecnorete et Limoni.

La vidéo avait à l'époque été diffusée par des comptes Facebook italiens ironisant sur la "marée humaine" contre le gouvernement.

Guillaume Daudin