Non, cette vidéo ne montre pas la grande conjonction entre Jupiter et Saturne, mais une éclipse solaire totale visible au Chili en 2019

Copyright AFP 2017-2023. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo relayée une cinquantaine de fois sur les réseaux sociaux depuis le 21 décembre, prétend montrer des personnes sur une plage observant un phénomène astronomique qui s’est produit récemment entre les planètes Jupiter et Saturne. Mais c'est faux: la séquence montre en fait une éclipse solaire totale qui était visible le 2 juillet 2019 au Chili.

"Vraiment impressionnant!! Au Chili, le phénomène de la conjonction des astres .... Jupiter et Saturne formant ce que nous connaissons comme l’ÉTOILE DE BETHLÉEM!!” s’émerveille l’internaute qui partage la courte vidéo de 30 secondes sur Facebook (1,2,3) mais également très partagée sur Twitter (1).

On y voit plusieurs personnes sur une plage admirant un point lumineux dans le ciel qui gagne en intensité puis devient un grand point noir recouvrant une autre source lumineuse.

Capture d’écran Facebook, prise le 24 décembre 2020

Éclipse solaire totale en 2019

Une recherche avec cet extrait de vidéo via  l'outil InVid-WeVerify * nous a permis de retrouver la vidéo originale en espagnol, mise en ligne sur YouTube le 3 juillet 2019 et qui, au 24 décembre 2020, totalisait près de 12 000 vues.

Sur la plateforme, il y a d'autres vidéos très similaires ( 1 , 2 , 3 ), toutes filmées sur la plage nord de La Serena, une ville côtière du Chili, pendant l'éclipse totale de soleil aperçue dans plusieurs régions du Chili et également en Argentine le 2 juillet 2019.

Comme le montre cette vidéo publiée par l’Observatoire européen austral sur l’éclipse de juillet 2019, une éclipse totale se produit lorsque la lune s’interpose entre la Terre et le soleil, recouvrant ce dernier et assombrissant ainsi totalement le ciel. 

La grande conjonction

Une éclipse solaire est donc différente de la grande conjonction entre Saturne et Jupiter qui s’est produite le 21 décembre 2020. 

Saturne et Jupiter avaient commencé à se rapprocher depuis quelques mois. Le 21 décembre, à 18h22 GMT (19h22 heure de Paris), jour du solstice d’hiver, elles ont sont arrivées aussi proche que possible l'une de l'autre. 

Cette proximité donne l’impression qu’elles se frôlent alors qu’elles passent en réalité à plusieurs centaines de millions de kilomètres l’une de l’autre.

"Avec un petit instrument d’observation, même une simple paire de jumelles, on pourra voir dans le même champ les bandes équatoriales de Jupiter et ses satellites principaux, ainsi que anneaux de Saturne" expliquait l’AFP Florent Deleflie, de l’Observatoire de Paris -PSL la veille de cette "grande conjonction"

A l’oeil nu, le rapprochement donnera l'impression d’une planète double, "Jupiter et Saturne étant deux astres très lumineux", détaillait-t-il.

Comme l’explique la NASA, l’évènement connu sous le nom de "grande conjonction" se produit tous les 20 ans, lorsque les orbites de Jupiter, Saturne et la Terre s’alignent. 

La prochaine aura lieu en 2080.

Les meilleures conditions d’observation se situaient dans les zones proches de l’Equateur, tandis qu’en Europe occidentale, et dans une grande partie de l’Afrique, il fallait porter son regard vers le sud-ouest. 

L'étoile de Bethléem ?

Dans la tradition chrétienne, l’"étoile de Bethléem" a guidé les Rois mages Melchior, Gaspard et Balthazar, également appelés "sages" vers Marie, Joseph et le nouveau-né Jésus.

Plusieurs publications soutiennent que la conjonction entre Jupiter et Saturne forme "l'étoile de Bethléem". Cette théorie a été proposée pour la première fois par le mathématicien et astronome allemand Johannes Kepler  au 17ème siècle.

D'autres théories font référence à une comète ou même à une supernova.

L'Université Rice explique différentes hypothèses sur le lien entre la grande conjonction et la naissance de Jésus: "Peut-être parce que cet événement se produit aux alentours de Noël, beaucoup de gens croient que cette conjonction est la fameuse 'étoile de Bethléem'".

* Une fois l'extension InVID-WeVerify installée dans le navigateur Chrome, faites un clic droit sur l'image et le menu qui apparaît propose de lancer une recherche dans différents navigateurs.