Non, cette vidéo ne montre pas la conversion à l’Islam de 350 personnes en Nouvelle-Zélande après l’attaque des mosquées de Christchurch

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo, vue plus d’un million de fois sur Facebook, prétend que 350 personnes ont “accepté” l’Islam en Nouvelle Zélande après l’attaque mortelle sur place de deux mosquées. Les messages qui l’accompagnent sont trompeurs : la vidéo est liée à un événement sans lien, survenu en Allemagne, et en ligne depuis 2007. Les posts ne présentent aucune autre preuve pour appuyer l’existence d’une cérémonie de 350 personnes se convertissant à l’Islam après les attaques terroristes.

La vidéo a été vue plus d’un million de fois en 48h après sa mise en ligne ici le 18 Mars 2019, sur Facebook.

Elle a également été partagée plusieurs milliers de fois accompagnée de légendes en français ici (3.000 partages, 46.000 vues) et  (400 partages, 6.700 vues).

Capture d’écran réalisée sur Facebook le 21/03/2019

Le post a été publié après l’assassinat de 50 fidèles, dans deux mosquées de Christchurch, au sud de la Nouvelle Zélande le 15 Mars 2019. Un Australien a depuis été arrêté et inculpé pour meurtre.

La légende de la vidéo dans ce post trompeur stipule que : “50 musulmans ont été tués ce Vendredi en Nouvelle Zélande et 350 personnes ont accepté l’#Islam aujourd’hui en #NouvelleZélande”.

Capture d’écran réalisée sur Facebook le 20/03/2019

L’AFP a trouvé des douzaines d’autres publications partageant les mêmes vidéo et légende sur Facebook et sur Youtube. Certaines d’entre elles atteignent parfois plusieurs dizaines de milliers de vues, comme ici ou .

Une analyse de la vidéo à l’aide de l’outil InVid (libre d’accès) et de divers mots-clés nous a appris que la vidéo était déjà en ligne depuis au moins le 24 Novembre 2007.

Sur YouTube, cette première vidéo comporte une mention en Allemand : “Funf Menschen nehmen den Islam”. Soit en français : “5 personnes adoptent l’Islam”.

Voici une comparaison de captures d’écran de la vidéo dans la publication Facebook (à gauche), et de la vidéo datant de 2007. 

Captures d’écran de la vidéo dans la publication Facebook mensongère (à gauche), et la vidéo datant de 2007 que l’AFP Factuel a retrouvée sur YouTube (à droite)

Au début de la vidéo sur YouTube, un message en allemand indique : “Oberhausen 23.06.2007,  Funf Menschen nehmen den Islam an”. Ce que l’on peut traduire : “À Oberhausen, le 23 Juin 2007, 5 personnes adoptent l’Islam”.

En cherchant sur YouTube d’autres cérémonies de conversion à Oberhausen, nous avons découvert d’autres vidéos du même homme de type caucasien coiffé d'une chéchia, notamment ici, ici, ou encore .

En recherchant des figures musulmanes de la ville d’Oberhausen en Allemagne, l’AFP a identifié l’homme sur les vidéos comme étant Pierre Vogel. Celui-ci se décrit comme musulman et “le plus célèbre prêcheur d’Allemagne” en anglais sur sa page Facebook officielle.

Ci-dessous, une capture d’écran comparant la vidéo de la publication Facebook trompeuse (à gauche) et cette vidéo mise en ligne sur Youtube en octobre 2007 (à droite) montrant Pierre Vogel.



 
Une capture d’écran comparant la vidéo de la publication Facebook mensongère (à gauche) et une vidéo mise en ligne sur Youtube en Octobre 2007 (à droite)

L’AFP a contacté l’auteur du post Facebook Sajid Hashmat. “Je crois que cette vidéo est vieille. Mais c’est un geste symbolique”, a-t-il répondu. 

Interrogé sur l’affirmation selon laquelle 350 personnes auraient adopté l’islam qui figure en commentaire de la vidéo, il déclare : “C’est une vidéo symbolique, une référence. Il y a un lien sous la vidéo vers l’article où j’ai trouvé l’information.

Le lien sous sa publication renvoie vers ce billet de blog. Il a été posté deux minutes avant que la vidéo ne soit partagée sur sa page.

Traduit en français, le titre du billet de blog assure que : “50 musulmans ont été tués Vendredi en Nouvelle-Zélande et 350 personnes ont accepté l’Islam aujourd’hui en Nouvelle Zélande.

Le billet ne comprend pas de de vidéo, et ne donne ni détails ni preuve pour étayer son titre. Il prétend également que Facebook a effacé leur ancienne page et invite les lecteurs à aimer la nouvelle, intitulée : “I Love You Allah” (Je t’aime Allah).

Geoffrey Fernandez