Non, ce Coran ensanglanté n'a pas été trouvé dans les mosquées attaquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande

Copyright AFP 2017-2023. Droits de reproduction réservés.

L'image d'un Coran trempé de sang a été partagée ces derniers jours des milliers de fois sur Facebook, Twitter, Instagram et Baaz, un réseau social utilisé dans le monde arabe. Certaines publications affirment que cette photo a été prise sur les lieux de l'attaque de deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui a fait 50 morts vendredi. C'est faux : cette image a circulé sur internet en septembre 2018.

En français, une version de cette image, postée sur Facebook le 16 mars à 11h15, évoque "le Coran retrouvé dans la mosquée de new Zélande coulé de sang".

Cette même image a été postée par plusieurs comptes sur Facebook, et partagée au total plus de 3.000 fois, certaines avec le commentaire: "NOUVELLE-ZÉLANDE : Le Coran retrouvé dans la mosquée, après l'exposition de l'attentat terroristes qui à fait plus de 49 morts et plusieurs blessés graves. Ne passe pas sans laisser #Dieu est #Grand !!!"

Les publications viennent essentiellement de pays francophones d'Afrique de l'Ouest où se trouvent des fidèles musulmans : Mali, Sénégal, Guinée, Bénin, mais aussi Côte d'Ivoire ouMauritanie.

Cette photo a également été partagée en anglais, plus de 4.000 fois avec différentes légendes, dont certaines font référence à la Nouvelle-Zélande quand d'autres évoquent plus explicitement Christchurch.

Screenshot taken on March 19, 2019 of a post claiming the bloodied Koran was from the Christchurch mosque in New Zealand

Or, cette photo avait déjà été partagée sur Twitter en septembre 2018, en anglais et en français. Les publications évoquaient alors un Coran tâché par le sang d'enfants lors d'un bombardement américain en Somalie, dans une école islamique et un hôpital à Sakow, dans la région de Juba.

On retrouve cette photo sur différents articles en somalien, qui pour certains diffusent une autre photo d'un Coran ensanglanté qui semble être le même (attention, images pour certaines choquantes).

Les États-Unis mènent des opérations militaires en Somalie depuis une décennie, mais nous n'avons pas encore été en mesure de vérifier si cette photo avait bien été prise dans ce pays.

Cependant, nous pouvons dire avec certitude que cela n'a pas été pris après l’attaque de la mosquée de Christchurch Nouvelle-Zélande.

Edit 20/03 : précise la teneur des légendes accompagnant les posts partagés en anglais