Non, cette photo ne montre pas un stade en altitude dans la région algérienne de Tizi Ouzou 

Une photo largement relayée sur les réseaux sociaux algériens prétend montrer le stade d’un village kabyle dans la région de Tizi Ouzou. Toutefois, le terrain de football situé à plusieurs mètres d’altitude se trouve en réalité dans les Alpes suisses.

Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 20 janvier 2020.

La photo montre un terrain de foot entouré de montagnes aux sommets enneigés.  Sur le terrain où une banderole à l’inscription "Tirourda News", du nom du village kabyle du Djurdjura, est affichée, des joueurs semblent disputer un match.

"Ce n'est pas la Suisse mais Michelet, un village de Kabylie", précise le commentaire accompagnant la photo partagée sur Facebook des milliers de fois en arabe et plusieurs centaines de fois en français.

Toutefois, en effectuant une recherche d'images inversées sur Google, nous avons retrouvé la même photo sur plusieurs sites d'informations comme ci dessous, dans The Guardian.

Capture d'écran d'une photo sur le site du Guardian réalisée le 15 janvier 2020.

Il s'agit en réalité d'une photo du stade Ottmar Hitzfeld à Gspon, dans les Alpes suisses. Le cliché original du stade de football considéré comme le plus haut d'Europe a été pris en juin 2014 par Jean-Christophe Bout pour l'agence photo EPA (european pressphoto agency).

Capture d'écran d'une photo de l'agence EPA réalisée le 20 janvier 2020.

En comparant les deux images, nous constatons que la photo partagée sur les réseaux sociaux algériens a subi un montage destiné à dissimuler les drapeaux français et suisse des deux équipes s'affrontant sur le terrain par la banderole "Tirourda News".

Comparaison entre la photo détournée (à droite) et la photo originale (à gauche).

Abritant un important relief montagneux, la région de Tizi Ouzou est une zone touristique, notamment en hiver où les vacanciers viennent profiter des chutes de neige. Elle fait partie de la Kabylie, souvent qualifiée de par ses caractéristiques naturelles de "Suisse sauvage" ou de "Suisse africaine".

Salsabil Chellali
AFP Middle East and North Africa