Non, cette photo ne montre pas le cercueil acheté par un homme d'affaires zimbabwéen avant de mourir

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Plusieurs publications Facebook ont diffusé ces derniers jours des photos d’un cercueil orné d’une guitare verte, en affirmant qu’il s’agit de celui du jeune homme d’affaires zimbabwéen Genius “Ginimbi” Kadungure, qui l’aurait acheté une semaine avant sa mort dans un accident de voiture le 8 novembre. Mais ses proches ont affirmé à l’AFP avoir acheté son cercueil après son décès, et qu’il était décoré d’un logo Versace et non d’une guitare.

Genius “Ginimbi” Kadungure est mort à Harare, au Zimbabwe, aux premières heures du 8 novembre dans un accident de voiture.

Fondateur d'une compagnie de vente de gaz et également propriétaire d'une boîte de nuit, le jeune homme de 36 ans était notamment connu pour son style de vie “bling bling” qu'il racontait à ses 680.000 abonnés sur Instagram.

Il est décédé alors qu’il revenait de la fête d'anniversaire d'un de ses amis, qui a lui aussi été tué dans l’accident ainsi que deux autres passagers. Leur véhicule est entré en collision avec une autre voiture, a quitté la route et a heurté un arbre avant de prendre feu.

Un de ses amis, Tinotenda "Dj Rimo” Marimo, qui suivait la voiture de Kadungure, a raconté l'accident dans une interview vidéo.

Depuis sa mort, des internautes sur les réseaux sociaux spéculent sur les circonstances de sa mort et sur l’origine de sa richesse.

Des publications Facebook ont ainsi récemment affirmé qu’il avait acheté son cercueil une semaine avant sa mort.

"À quoi pensait un homme de 36 ans qui lui a fait acheter un cercueil ? Peut-être que ce mec savait que son temps était écoulé, la raison de l'achat d'un cercueil", interroge ainsi l’auteur d’une publication partagée plus de 200 fois. 

D’autres publications, cumulant plusieurs centaines de partages, diffusent la même photo d’un cercueil de bois sombre orné d’une guitare verte prétendument acheté une semaine avant sa mort (1, 2, 3, 4, 5...).

Capture d’écran d’une publication Facebook, réalisée le 18 novembre 2020

Une photo de cercueil visible sur internet depuis au moins 2019

Une recherche d'image inversée sur TinEye montre que cette photo de ce cercueil existe en ligne depuis au moins 2019.

On retrouve l’exact même cliché notamment dans un article publié le 14 juin 2019 par le média ABC News australien sur les objets originaux avec lesquels certaines personnes se font enterrer.

L'image a été capturée par la journaliste d'ABC News, Sophie Meixner.

Capture d’écran réalisée sur Tineye le 18 novembre 2020

L’AFP a contacté Ronald Muzambe, également connu sous le nom de Rondon, qui était le représentant des amis de Kadungure pendant la période des obsèques.

Il a démenti que l’homme d’affaires ait acheté son cercueil avant sa mort. 

"Je pense qu'il y a juste des gens qui veulent faire des coups (de pub, ndlr) pour paraître super proches de lui, donc ils utilisent n'importe quel moyen pour communiquer des informations en essayant de paraître concerné (par l’événement, ndlr). Mais il n'y a pas eu de cercueil acheté avant sa mort", a déclaré Muzambe. 

Le vrai cercueil portait le logo de Versace 

Il a affirmé que le cercueil dans lequel Kadungure a été enterré a été acheté par ses amis après sa mort. Il a été fabriqué sur mesure en Afrique du Sud, en couleur or et argent avec le logo de Versace, un portrait de la gorgone Méduse, gravé dessus.

Images du cercueil frappé du logo Versace publiées dans un article du Zimbabwe Mail du 10 novembre 2020

"Ca a été une action commune, nous avons tous estimé que nous devions lui donner l'adieu qu'il mérite. Sa marque préférée était Versace, donc nous avons choisi le dessin Versace", dit Muzambe.

Ce cercueil apparaît notamment dans des vidéos et des photos prises lors de la levée du corps le 13 novembre 2020.

Capture d’écran d’une vidéo diffusée en direct sur Facebook d’une cérémonie en l’honneur de Genius Kadungure

Des articles locaux ont également affirmé que le vice-ministre de la Jeunesse, des Sports, des Arts et Loisirs du Zimbabwe, Tino Machakaire, avait acheté un "cercueil Versace" pour Kadungare.

Muzambe a précisé que le vice-ministre faisait effectivement partie du groupe d'amis qui se sont regroupés pour acheter le cercueil. 

Traduction et adaptation :