(Capture d'écran Facebook du 14 mars)

Non, cet homme n'est pas un officier du renseignement français

La photographie d’un homme hilare, entre deux militaires, est présentée comme représentant “Jean-Claude”, un soi-disant agent des services secrets français de retour de mission en Syrie. Mais cet homme n’est autre que le premier aumônier musulman de l’armée britannique.

C’est une infox internationale, ayant voyagé du moyen-orient à l’Angleterre en passant par la France. Sur une photographie, un homme portant qamis (vêtement long traditionnellement porté par les hommes musulmans) et barbe longue, rit, assis entre deux militaires.

“L’officier français de service secret Jean-Claude retourne de sa mission comme imam avec Deash (sic) comme les autres de plusieurs pays en Syrie”, lit-on sur un post peu partagé en français.

Une version anglaise de cette histoire a été partagée plus fortement (plus de 600 fois depuis le 10 mars). 

Une première recherche inversée de cette photographie, effectuée via différents moteurs de recherche, ne donne rien. Mais l’image nous a paru avoir été retouchée, pour paraître plus claire qu’elle ne l’est en réalité, nous avons donc modifié sa luminosité, puis retenté notre chance.

Cette recherche nous mène à la photographie originale, publiée sur le site de l’association des musulmans des armées britanniques. Cette association, qui “prodigue des conseils aux personnels musulmans sur l’équilibre entre leur foi et leurs engagements opérationnels”, a été créée en 2009 et a pour but de fédérer les 650 recrues musulmanes de l’armée, de la marine et de la Royal air force, selon un chiffre avancé sur le site de l’armée britannique.

Capture d'écran du site de l'AFMA prise le 14/03/2019

Des journalistes de l’AFP au bureau de Londres ont également confirmé que l’homme à la barbe n’était autre que l’imam Asim Hafiz, conseiller en religion islamique des “forces armées de sa Majesté”.

Sur le site de l’armée britannique, de nombreuses photographies d’Asim Hafiz rendent compte de sa mission.

Capture d'écran du site de l'Armée britannique, réalisée le 14/03/2019

Qui est Asim Hafiz ?

L’imam Asim Hafiz a été nommé aumônier musulman des armées britanniques en novembre 2005. Le mois précédent, les forces armées avaient recruté des aumôniers bouddhistes, hindous, sikhs et juifs. Une photographie prise par l’AFP à l’occasion de sa nomination montre Asim Hafiz aux côtés du secrétaire de la Défense d’alors, John Reid.

(Capture d'écran AFP Forum du 14 mars)

Dans une interview accordée au site jordanien Royanews en octobre 2017, le premier aumônier musulman revenait sur sa mission au sein de l’armée. “Le ministère de la Défense a compris bien vite qu’en s’engageant dans des parties du monde où la religion musulmane était prédominante, il était crucial d’interagir avec les peuples pour comprendre l’islam, aussi bien que les populations islamiques et musulmanes”, déclarait alors Asim Hafiz.

“Le fait d’avoir ce rôle de conseil pour la défense, mais également de l’utiliser comme un moyen de communiquer avec la communauté musulmane, est pour moi une manière de servir ma foi et mon pays”.

AFP Middle East and North Africa
Anne-Sophie Faivre Le Cadre