Non, ces quatre photographies n'illustrent pas le crash d'hélicoptères au Mali

Sur les réseaux sociaux, en Afrique de l’Ouest, de nombreuses photographies mal attribuées circulent à propos de la collision de deux hélicoptères engagés dans une mission de combat contre les jihadistes au Mali, le 25 novembre, ayant entraîné la mort de treize militaires français. Aucune photo authentifiée de ce crash n’a été publiée. Les photographies ci-dessous sont toutes étrangères à cette collision, qui est survenue par une nuit noire dans une zone inaccessible à la presse. 

Le 26 novembre, la page Facebook Les patriotes du Mali affirmait avoir retrouvé l’image satellitaire de la collision des deux hélicoptères de l’opération Barkhane. “Observez les images du crash des deux hélicos. Quel combat menaient-ils ? Contre quels djihadistes ? Où sont les roquettes et autres obus tirés du ciel ????” interroge cette page dans une publication ayant récolté 120 partages en moins de 24 heures. 

(Capture d'écran Facebook datée du 27 novembre )
 

Ce montage de quatre photographies est, lui aussi, parfaitement étranger au Mali et à l’armée française. Une recherche d’images inversée permet de remonter à sa source : il est en effet visible sur le site du Monde, dans un article du 17 décembre 2015 évoquant la collision. 

 

Elles sont issues d’une vidéo prises par Abel Perea, journaliste freelance argentin ayant collaboré avec l’AFP pour cette occasion. Les images précédant la collision sont visibles sur le site AFP Forum, qui recense les productions de l’Agence France-Presse. 

 

Anne-Sophie Faivre Le Cadre