Non, ces photos ne montrent pas des militaires français pillant de l’or au Mali

Sur Facebook, une publication affirme montrer des militaires français pillant de l’or au Mali, en utilisant  quatre images sur lesquelles on voit des hommes en treillis entourés de lingots d’or. Ces images n’ont pas été prises au Mali, mais en Centrafrique, en Irak et en France. 

"Urgent - La France au Mali pour l'or, pas pour la sécurité": cette publication Facebook parue le 19 octobre sur la page camerounaise "Une Génération Manipulée", que l’AFP a archivée ici, a recueilli près de 250 partages depuis sa mise en ligne. On y voit quatre clichés d’hommes présentés comme des militaires français creusant la terre ou posant avec ce qui ressemble à des lingots. 

(Capture d'écran Facebook datée du 28 octobre 2019)

L’image en haut à gauche de la publication, sur laquelle on voit des hommes en treillis au fond d’un trou, n’a rien à voir avec le Mali. Grâce à une recherche d’image inversée, il est possible de la retrouver sur le site du ministère des armées françaises

Elle a été prise le 10 février 2014, au cours d’une opération de la force Sangaris, en Centrafrique, comme le détaille l’article dans lequel on peut retrouver le cliché.

L’opération a permis de détruire "plus de 750 kg de munitions saisies lors des actions de désarmement des groupes armés et à l’occasion de la découverte de caches d’armes", précise le ministère sur son site.

D’autres photographies de cette opération sont consultables sur le site de l’agence Getty Images

La photographie en haut à droite de la publication montre un homme en treillis, une arme en bandoulière, assis sur des centaines de lingots d’or. Une première analyse permet de constater qu’un drapeau américain - et non français - est cousu sur la veste. 

Une recherche d’image inversée permet de constater qu’elle circule sur internet depuis 2008 au moins et qu’elle est fréquemment associée au cliché en bas à droite de la publication virale - montrant, elle aussi, un militaire américain entouré de ce qui ressemble à des lingots d’or-. 

(Capture d'écran Facebook montrant les deux images faussement attribuées au Mali utilisées dans une publication Facebook )

Ces deux photographies pourraient avoir été prises en mai 2003 en Irak. Selon l’agence de presse Reuters, les troupes américaines avaient alors saisi 2.000 lingots d'or de 18 kilos. Le New York Times rapportait en août 2003 que des analyses avaient révélé que ces lingots n’étaient pas composés d’or, mais d’un mélange de cuivre et de zinc. 

La gazette de Chillicothe, petite ville située dans l’Ouest de l’Ohio, dans le nord-est des Etats-Unis, se fait également l’écho de cet événement en incluant dans son article une photographie d’un militaire originaire de Chillicothe ayant participé à cette opération. Le camion dans lequel il pose est le même que celui que l’on distingue sur la troisième photographie. 

(Montage photo montrant, à gauche, la photographie de la gazette de Chilicothe, et à droite, la photographie attribuée au Mali)

La dernière photographie a quant à elle été extraite du site officiel de la Légion étrangère. Contactée par l’AFP, la Légion étrangère a confirmé lundi que cette photographie avait été prise aux alentours de Laudun, dans le département du Gard. 

Ce n’est pas la première fois qu’une rumeur portant sur un supposé vol d’or par des militaires français se propage sur les réseaux sociaux au Mali. A la mi-août, une vidéo montrant des caisses de lingots d’or inspectées par deux hommes blancs avait été présentée comme la preuve d’un trafic de métaux précieux par l’armée française. Nos confrères des Observateurs de France 24 ont démontré que cette vidéo avait en réalité été tournée au Ghana et n’avait aucun rapport avec l’armée française. 

EDIT: Mis à jour le 29/10 avec la précision sur le poids (18 kg) des 2.000 lingots saisis par les troupes 
américaines en mai 2003 en Irak.
Anne-Sophie Faivre Le Cadre