(Capture d'écran Facebook du 3 juin)

Non, ces photographies ne représentent pas des hiboux colorés

Un montage sur lequel figurent quatre chouettes colorées a récolté des dizaines de commentaires enthousiastes sur Facebook. Pour autant, ces images ont été retouchées.


C’est un montage ayant récolté plus de 300 partages en français, et plus d’un millier en anglais depuis sa publication sur Facebook, le 27 janvier. “Des hiboux colorés de Madagascar”, affirme sa légende. Quatre chouettes bleues, rouges ou violettes, qui suscitent l’enthousiasme des internautes en France mais aussi à l'étranger.

(Capture d'écran Facebook du 3 juin)

Mais toutes ces photographies ont été retouchées grâce à un logiciel de traitement d'image. Pour retrouver les originaux de ces clichés, l’AFP les a inversés (comme dans un miroir), avant de les soumettre à un moteur de recherche d’images inversées.

Le premier volatile, à gauche, est une petite Nyctale, un rapace que l’on retrouve en Amérique du Nord. L’on retrouve le cliché original sur le site du photographe américain Gary Blake.

(A gauche, la photographie retouchée, à droite, la photographie originale de Gary Blake)

La seconde chouette, en haut à droite, ne vient pas de Madagascar, n’est pas bleue, et n’a pas les yeux rouges. Il s’agit d’une chouette pygmée du Guatamela, au plumage marron et blanc et aux yeux jaunes. On retrouve la photographie originale sur le site Owling.com, où elle a été postée par le photographe Knut Eisermann.

(A gauche, la photographie retouchée, à droite, la photographie originale de Knut Eisermann)

La troisième photographie, en bas à gauche, représente également une petite Nyctale. La photographie originale a été prise en 2009 par le photographe animalier Earl Reinik, et est visible sur son compte Flickr.

(A gauche, la photographie retouchée, à droite, la photographie originale d'Earl Reinik)

Quant à la quatrième, il s’agit d’un Otus, petit-duc autrement connu sous le nom latin de Strigidae. La photographie originale a été prise en 2009, et est un cliché du photographe animalier Brian Santos. On la retrouve sur le site dédié aux chouettes Owlpages.

(A gauche, la photographie retouchée, à droite, la photographie originale de Brian Santos)