Non, ces images ne montrent pas de la neige au Niger... Mais dans le sud de l'Algérie 

Depuis le début du mois de janvier, de nombreux sites d’information africains ont affirmé qu’il avait neigé dans le nord du Niger, pour “la première fois depuis des décennies”. Or, les photographies utilisées pour donner du crédit à cette rumeur ont été prises dans le Sud de l’Algérie, et les services météorologiques du Niger ont indiqué à l’AFP que cette information était fausse.
 

“Comme cela se fait observer depuis plusieurs années partout dans le monde et en Afrique surtout, les changements climatiques continuent d’apporter leur grain de surprise. Un peu plus chaque fois que l’occasion s’offre, un événement nouveau et surprenant se produit dans l’espace climatologique”, lit-on dans un article paru le 4 janvier sur le site béninois Africaxo. “Le Niger ou du moins une partie du Nord du pays a eu droit à de la Neige”.

Deux photographies de paysages faiblement enneigés accompagnent cet article - elles sont présentées comme ayant été prises à Iguiza, dans le nord du Niger. Le site Ulyces s’est également fait l’écho de cette information, qui a également été partagée sur Facebook, dans le groupe burkinabé Tirs Croisés

(Capture d'écran Facebook datée du 20 janvier 2020)

Une recherche d’images inversée sur Google montre pourtant que ces photographies ont été publiées pour la première fois par la page Facebook Tinariwen Tours, faisant la promotion du tourisme dans le désert algérien. Elles ont été prises à Illizi, dans le Sud-est du pays, à une centaine de kilomètres de la Libye et à quelque 500 km du Niger. 

(Capture d'écran Facebook datée du 20 janvier 2020)

L’AFP a également contacté la Direction de la Météorologie Nationale du Niger, qui avait déjà eu vent de cette rumeur. “Cette information est fausse. Ces photos représentent une zone située dans le sud algérien. De plus, les conditions météo de formation de neige dans la zone en question n’étaient pas réunies - car les températures les plus basses enregistrées en ce moment tournent à peine autour de 5°”, a expliqué à l’AFP le météorologue Boubacar Moumouni Kaougé.

 

Anne-Sophie Faivre Le Cadre