Non, boire de l'eau bouillie avec de l'ail ne permet pas de guérir du nouveau coronavirus, selon les experts

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications en plusieurs langues, partagées des milliers de fois depuis le début du mois de février, affirment que le nouveau coronavirus "peut être guéri" en buvant de l'eau bouillie à l'ail. C'est faux, selon des experts. Les autorités sanitaires internationales n'ont pas identifié de traitement spécifique contre la maladie causée par le nouveau coronavirus au 13 mars.

"Bonne nouvelle, le virus corona (sic) de Wuhan peut être guéri par un bol d'eau d'ail fraîchement bouillie", assure la légende d'une publication Facebook partagée plus de 7.000 fois depuis le 3 mars.

(capture d'écran facebook réalisée le 13 mars 2020)

Un message identique circule également sur Whatsapp en Afrique, mais aussi en anglais dans des publications partagées plusieurs centaines de fois depuis le début du mois de février.

Cette affirmation est infondée.

"Il n'existe aucune preuve scientifique pour affirmer que l'eau bouillie à l'ail soigne le nouveau coronavirus et il n'existe par ailleurs aucune recherche médicale à ce sujet", a expliqué à l'AFP le docteur Wasim Khawaja, de l'institut pakistanais des sciences médicales, le 4 févier 2020.

"Les publications sur les réseaux sociaux qui avancent qu'un légume ou qu'une herbe soignent le nouveau coronavirus sont trompeuses et peuvent avoir des effets néfastes car les gens utilisent ces méthodes et ne vont pas se faire tester à l'hopital", a-t-il prévenu.

Au 13 mars, ni l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ni les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ni les autorités sanitaires françaises, n'ont recommandé l'utilisation de l'eau bouillie à l'ail comme traitement contre le nouveau coronavirus.

"L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus", écrit l'OMS sur son site.

Selon l'Institut français de la recherche médicale (Inserm), plusieurs pistes de traitements sont à l'étude contre cette maladie pour laquelle aucune thérapie n'a encore fait ses preuves. 

"La meilleure façon de se protéger du nouveau coronavirus est de ne pas y être exposé", estime le CDC sur son site. Pour cela, les autorités sanitaires internationales ont listé un certain nombre de gestes barrières qui permettent de limiter les risques de propagation :

(VALENTINA BRESCHI, GAL ROMA / AFP)

De nombreuses publications circulent actuellement sur internet livrant des conseils erronés pour se soigner ou se protéger du virus. AFP Factuel a déjà vérifié plusieurs dizaines de fausses information à ce sujet (articles à lire ici).

Depuis l'apparition du nouveau coronavirus en décembre dernier, plus de 130.000 cas d'infection ont été recensés dans plus d'une centaine de pays et territoires, causant la mort de près de 5.000 personnes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 9H00 GMT.

Traduit de l'anglais par François D'Astier