Faux, cette vidéo ne montre pas une prison pour "assassins et pédophiles" au Vietnam

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo partagée 35 000 fois sur Facebook depuis le 9 juillet prétend montrer un pénitencier pour "assassins et pédophiles" au Vietnam. Faux, ces images montrent une reconstitution des conditions de détention dans une ancienne prison de guerre au Vietnam transformée depuis en musée.

Capture du post viral sur Facebook, réalisée le 25 août 2020

La séquence de 22 secondes, largement relayée au Cameroun, cumule près de 2 millions de vues depuis sa publication sur Facebook. En légende, l’auteur du post affirme qu’il s’agit de "la prison des assassins et pédophiles au Vietnam". Les images montrent des formes humaines; des hommes torse-nu, immobiles et retenus dans de petites cages faites de fils de fer barbelés. 

La vidéo a été filmée en extérieur dans un décor de désolation.

Elle est utilisée dans d’autres publications (1,2) avec une question adressée aux internautes: "La prison des assassins et pédophiles au Vietnam. Pour où (sic) contre?" La vidéo est associée à un tweet qui cumule 2 700 partages et plus de 244 000 vues sur Twitter au 26 août 2020.

Capture du post viral sur Twitter, réalisée le 25 août 2020

Certains internautes approuvent ce traitement inhumain infligé aux "assassins et pédophiles". D'autres remettent en cause la fiabilité de cette publication. Et ils ont raison.

Capture des commentaires sur le post viral sur Facebook, réalisée le 25 août 2020

Scènes de reconstitution d’une ancienne prison de guerre 

Une recherche avec l’outil Invid* permet de retrouver la même vidéo publiée précédemment sur Internet.

Elle est par exemple postée le 25 avril sur le réseau social russe VK (1) avec une autre légende mentionnant des figurines exposées dans une ancienne prison sur l’île vietnamienne de Phu Quoc, aujourd'hui transformée en musée. 

En écoutant attentivement la voix off sur la vidéo, on entend un échange en russe, explique Yana Dlugy, journaliste AFP russophone. 

On entend distinctement: "Ici, vous avez les cellules de punition de la prison vietnamienne. Tout est très simple, le soleil fait son travail. Une clôture à sept couches. (entendu autour de la prison)", traduit Yana Dlugy. 

Le post sur le réseau social russe "VK" est accompagné d’un lien vers un article de blog détaillé et illustré, portant sur l’histoire de cette ancienne prison datant de l’époque coloniale du Vietnam. 

L’article explique que le musée de l’ancienne prison Coconut Tree est un haut lieu touristique de l’île de Phu Quoc. Des scènes de punition y sont reconstituées à l’aide de statues ou de figurines pour montrer aux visiteurs les conditions de détention dans cette prison construite entre 1949 et 1950. 

Elle a accueilli notamment des prisonniers de la guerre d’Indochine qui a pris fin en 1954. Un article de l’agence de presse vietnamienne, Vietnam News, évoque le sombre passé de ce pénitencier à travers le portrait d’un ancien détenu. 

Avec les mots-clé "Phu Quoc Coconut prison", on retrouve aussi de nombreuses autres vidéos sur cette prison historique (1,2,3) dont des images renvoient à celles de la vidéo actuellement virale.

Des images prises dans cette ancienne prison ont anciennement été détournées pour montrer à tort "des musulmans torturés par des Chinois". 

*Outil développé notamment par l'AFP et permettant, entre autres, d'effectuer des recherches 
inversées à partir de vidéos.
 
Monique Ngo Mayag