Des élèves togolais morts à cause de "porte-monnaie magiques" ? Une rumeur virale démentie par les autorités

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications Facebook partagées plus de 1.000 fois depuis début février affirment que "cinq" élèves sont morts et "10 autres" blessés à cause de "porte-monnaie magiques" au Togo. Le préfet de la région, le directeur du lycée et le directeur du centre de santé de la ville démentent, et invoquent d'autres causes de décès. 

La publication de la page Facebook Proximité.info, postée le 5 février, fait état de "5 Morts et 10 autres personnes dans un état critique à cause des portes-monnaie magiques" (sic) à Kpalimé, dans le sud-ouest du Togo. "Tout le pays ne parle que de ça depuis quelques heures", poursuit l'auteur de la publication.

Les "porte-monnaie magiques" seraient fabriqués par les féticheurs pour les personnes croyant aux culte vaudou. Cet objet multiplierait les sommes d’argent déposées à l’intérieur.

(Capture d’écran Crowdtangle datée du 28 février 2020)

"D’après les faits relatés, ces jeunes élèves ont eu ce qu’ils voulaient, de l’argent et à gogo. Mais ce n’était pas sans contrepartie. L’argent (100.000 FCFA) qui leur venait mystiquement  (...) devait être dépensé en totalité le même jour et toutes réalisations (..) devait leur servir à eux seuls. Mais les choses se corsent lorsqu’il s’agit d’effectuer des sacrifices humains pour continuer à bénéficier de cet 'argent facile'. Dans l’incapacité de continuer par exécuter les demandes du marabout, certains ont perdu la vie", affirme la publication Facebook.

Celle-ci a été partagée plus 400 fois et a été reprise par une vingtaine de site togolais et ouest-africains (1,2,3,4,5).

(Capture d’écran Crowdtangle datée du 28 février 2020)

Face à la viralité de la rumeur dans la région de Kloto, où se trouve la ville de Kpalimé, le préfet de la région, Kokou Assan, a démenti l'affirmation le jour-même sur radio Pyramide, un média local.

Contacté par l’AFP, M. Assan réitère ses propos : "j’ai pris la parole pour rassurer la population. Deux élèves ont effectivement perdu la vie mais pas cinq. L’un est décédé le 10 janvier à l’hôpital. Il souffrait d’une infection générale, causée par une plaie après un match de football. Il ne l’avait pas soignée. Deux semaines plus tard, le second est arrivé à l'hôpital déjà mort. Ses parents l’ont retrouvé inconscient dans leurs WC".

"Le deuxième enfant est probablement mort d’une crise cardiaque. Nous n’avons pas réalisé d’autopsie car sa famille a rapidement organisé son enterrement", a expliqué de son côté le directeur préfectoral de la santé de Kloto, Myametso Dzifa, à l'AFP.

Egalement contacté, le proviseur du lycée Podzi où étaient scolarisés les deux élèves d’une vingtaine d’années réfute la théorie mystique.

"Le second élève est d’abord venu à l’école. Comme il ne se sentait pas bien, il est rentré plus tôt le midi. Ce que je ne comprends pas, c’est que cet élève était menacé d’expulsion car il n’avait pas payé sa scolarité. S’il avait gagné autant d’argent avec ces portefeuilles magiques il aurait payé ses frais de scolarité pour éviter de se faire renvoyer. Personnellement je ne crois pas en ces choses-là."

Selon le préfet, la rumeur serait partie d’un enregistrement WhatsApp. 

Nous nous sommes procurés l’enregistrement en langue ewe (une des langues parlées au Togo) et l’avons fait traduire par notre correspondant au Togo : 

"Il y a un phénomène à Kpalimé depuis une semaine:  les portefeuilles magiques. 500.000/jour, 100.000/jour etc... C'est la mort. Je le disais depuis quelques jours, mais les gens n'ont pas compris. Entre novembre et décembre, des marabouts béninois se sont installés à Kpalimé, proposant leurs services (portefeuilles magiques) à coup de publicités sur des radios. Une quinzaine d'élèves sont tombés dans le piège. Ainsi, ils avaient vraiment de l'argent. Certains recevaient chaque jour 100.000 /jour sur le portable, qu'ils doivent dépenser le même jour.  Cinq élèves sont déjà morts: certains dans des toilettes, d'autres à l'école. C'est l'argent de la divinité Thron. Je vous avais avertis. Vous allez mourir."

Au Togo, comme dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest, la religion vaudoue est très répandu. Plus de la moitié de la population togolaise y croit et le pratique.

Cette religion est bâtie autour des forces de la nature et du lien avec les ancêtres, dont les représentations peuvent être des objets ou des éléments naturels. Née au Bénin, cette croyance perdure notamment au Nigeria, à Haïti, au Brésil ou encore aux Etats-unis.