Cette vidéo d’inondations n’a pas été filmée à Abidjan, mais en Corse

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo de neuf minutes partagée près de 3.000 fois sur Facebook depuis le 15 juin prétend montrer des inondations dans les rues d’Abidjan. La capitale économique ivoirienne est frappée par de fortes pluies qui ont provoqué inondations et glissements terrains et fait au moins 13 morts. Mais ces images d'un torrent d'eau dans une rue n’ont pas été filmées à Abidjan: elles montrent des inondations qui ont eu lieu le 11 juin à Ajaccio, en Corse. 

Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire, est entrée début mai dans la saison des pluies. Les pluies diluviennes ont provoqué inondations et accidents mortels.

Jeudi 18 juin, au moins 13 personnes ont perdu la vie dans un glissement de terrain à Anyma, dans la banlieue nord d’Abidjan. 

Sur les réseaux sociaux ivoiriens, de nombreuses vidéos montrent des rues inondées et des dégâts causés par la pluie. 

Sur l’une d’entre elles, filmée depuis les étages d’un immeuble, on voit des voitures et des poubelles emportées par un puissant courant de couleur ocre. L’eau est montée jusqu’à hauteur des roues. Deux voitures empilées l’une sur l’autre dérivent dans le courant.

“Un mort dans les inondations à Abidjan”, annonce l’auteure de la publication partagée plus de 2.900 fois depuis le 15 juin.  

Capture d'écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020

Parmi les plus de 250 commentaires, nombreux sont les internautes qui assurent que la scène ne se déroule pas à Abidjan.

Capture d’écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020

Un simple visionnage met en effet en doute la légende de la vidéo.

Des indices visuels qui ne collent pas

Elle ne semble pas avoir été filmée à Abidjan, ni en Côte d’Ivoire : les plaques d’immatriculation des voitures visibles dans la vidéo sont sur fond blanc alors que les plaques ivoiriennes sont sur fond bleu (voir ci-dessous), certains panneaux de signalisation font penser à ceux présents en France... 

Plaques d’immatriculation en Côte d’Ivoire. Capture d’écran site Plaque.Free, réalisée le 19 juin 2020

Une recherche d’images inversée sur Google Images mène à des articles datant du 11 juin 2020 évoquant des inondations à Ajaccio (Corse), notamment dans le quartier des Salines. 

Capture d’écran Google, réalisée le 19 juin 2020

Sur la vidéo que nous vérifions, en suivant la dérive des deux voitures empilées, il est possible de repérer plusieurs indices visuels:

Capture d’écran vidéo amateur sur Facebook, réalisée le 19 juin 2020
Capture d’écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020
Capture d’écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020

 

Capture d’écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020

Une recherche sur Google Maps avec les mots-clés "Comptoir de l’Ours Ajaccio quartier des Salines" nous permet de retrouver la localisation de la rue d’où a été filmée la vidéo. Il s’agit de l’avenue du docteur Noël Franchini.

En utilisant Google Street View, il est possible d’arpenter cette rue.

Les images les plus récentes datent de 2011 mais on reconnaît une devanture d’un magasin de décoration et un bar-restaurant voisin appelé "U Taravu". 

Une recherche sur Google confirme que le magasin de décoration a changé d’enseigne depuis.

Capture d'écran Google Street View, réalisée le 19 juin 2020
Capture d’écran Google, réalisée le 19 juin 2020

 

On retrouve également le bâtiment avec l’arche, qui est en réalité le lycée professionnel Jules Antonini.

Capture d'écran Facebook, réalisée le 19 juin 2020
Capture d’écran Google Street View montrant le lycée professionnel Jules Antonini, réalisée le 19 juin 2020

 

Pour confirmer toutes ces recherches, on retrouve également dans un reportage de BFM TV sur les inondations d’Ajaccio un plan avec les deux voitures empilées devant le magasin de décoration et le restaurant visbles dans la vidéo amateur. 

Capture d'écran BFM TV, réalisée le 19 juin 2020

Cette séquence vidéo virale ne montre donc pas les inondations mortelles qui ont frappé Abidjan, mais des rues d’Ajaccio sous les eaux le 11 juin.

Aucune victime n'avait été à déplorer lors de cet épisode météo en Corse.

 
Sadia Mandjo