Cette photo ne montre pas un pont récemment inauguré au Mali, mais un pont en chantier au Kenya en 2018

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une photo montrant des officiels réunis sur un modeste pont circule sur de nombreuses pages Facebook ouest-africaines depuis le 22 juillet. Elle est présentée comme l’inauguration au Mali d’un pont ayant coûté "six milliards". C’est faux: cette photo a été prise au Kenya en 2018 et montre un pont en construction.

“Inauguration du pont modibo keita au Mali (Bamako). 6 milliards investit pour ce pont” (sic), annonce une publication partagée plus de 450 fois sur Facebook depuis le 22 juillet. 

L’édifice sur la photo est modeste -à peine quelques mètres de long, sans aucun revêtement - et le coût annoncé pharaonique.

Aucune devise n’est citée, mais en Afrique de l’Ouest, le franc CFA est une monnaie largement répandue: six milliards de francs CFA équivalent à plus de 9 millions d’euros. 

Capture d’écran Facebook réalisée le 27 juillet 2020.

La publication a été reprise par plusieurs autres pages Facebook d'Afrique de l'Ouest (1,2,3).

Au Mali, certains posts dénoncent la responsabilité du président Ibrahim Boubacar Keïta, dit "IBK", cible depuis plusieurs semaines d'un mouvement de contestation qui réclame sa démission.

Une photo déjà détournée sur les réseaux sociaux

Mais une première vérification met en doute ces affirmations: il n’existe à Bamako aucun pont baptisé du nom de l’ancien président malien (1960-1968) Modibo Keita. 

Une recherche d’image inversée, procédé qui permet de retrouver de précédentes utilisations d’une photo sur internet, révèle également que cette image est apparue pour la première fois sur internet en novembre 2018.

Le 14 novembre 2018, une publication similaire avait notamment été partagée près de 2.500 fois sur la page Facebook ivoirienne First magazine.

Il était alors dit que ce pont était au Kenya et qu’il avait coûté 6 millions de dollars.

Capture d'écran Facebook réalisée le 27 juillet 2020

En juin 2019, elle avait également été utilisée dans des publications en anglais qui situaient la scène en Afrique du Sud.

L'AFP avait vérifié cette dernière version et retrouvé l’origine de cette photo au Kenya en novembre 2018.

Un pont de bois transformé en pont en béton  

Parmi les résultats de la recherche d’image inversée, on trouve un article du site kényan Kenyans.co.ke daté du 15 novembre 2018 et intitulé "Le gouverneur Mutua s’exprime sur la polémique du pont à 600 millions de shillings" (environ 4,7 millions d’euros). 

Capture d’écran du site Kenya.co.ke réalisée le 27 juillet 2020

Selon cet article, des publications sur Twitter avaient diffusé cette photo en affirmant que le dirigeant venait d’inaugurer ce pont au coût colossal. 

La photo a été prise dans le comté de Machakos, au sud-est de la capitale kényane Nairobi, lors d’un déplacement officiel du gouverneur.

Dans cet article du jeudi 15 novembre, le gouverneur a assuré que cette photo n’avait rien à voir avec une inauguration.

“Mardi (le 13 novembre, deux jours plus tôt, ndlr), j’ai inspecté un pont en construction, qui n’est terminé qu’à 50%”, déclarait Alfred Mutua.

“Il s’agit d’un simple ponceau en caisson (tunnel qui permet à l'eau de s'écouler sous une voie de transport, ndlr) et le contrat est inférieur à un million (de shillings, soit 8.000 euros environ, ndlr). Le pont sera complet avec des garde-corps d’ici la fin du mois de décembre”, ajoutait-t-il. 

Cette halte a été faite alors qu’il se rendait sur des installations de forage alimentées par énergie solaire, ajoute le site, citant la femme du gouverneur présente à ses côtés.

L’AFP a également retrouvé des photos de cet épisode sur la page Facebook du gouverneur Alfred Mutua

Capture d’écran Facebook réalisée le 27 juillet 2020

Sur le compte Twitter de sa femme Lilian Nganga, présentée comme "la première dame du comté de Machakos", on retrouve également un montage montrant une photo du pont avant les travaux -une installation précaire en bois- et pendant les travaux en cours pour en faire un point de passage solide. 

"Deux photos très claires. 1. L’état du pont avant. 2. Pendant les travaux. Nous devons arrêter de nous tirer vers le bas", écrit-elle en anglais en faisant référence aux critiques visant son mari.

Capture d’écran Twitter réalisée le 27 juillet 2020

Un photographe de l’AFP s’est rendu en juin 2019 sur place pour faire des photos du pont une fois les travaux achevés. 

Photos du pont achevé, prises le 3 juin 2019 par le photographe Tony Karumba
Photos du pont achevé, prises le 3 juin 2019 par le photographe Tony Karumba

 

Interrogé par l'AFP en juin 2019, l'ingénieur en charge de la construction du ponceau en caisson, Gregory Mutuku, avait indiqué que ce projet coûtait 32.838 dollars (28.000 euros environ).

 
Sadia Mandjo