Non, le président du Rwanda n'a pas nommé "un garçon de 19 ans comme ministre"

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications partagées plus de 16.000 fois depuis le 4 octobre prétendent, photo à l'appui, que le président rwandais Paul Kagame a nommé "un garçon de 19 ans comme ministre" en charge "des nouvelles technologies et du développement du Rwanda". C'est faux. Joint par l'AFP, le gouvernement rwandais a affirmé qu'il s'agit d'une fausse information. Par ailleurs, il n'existe aucun ministère de ce nom au Rwanda et l'adolescent qui apparaît dans le cliché viral vit en réalité au Royaume-Uni.

"Le Président Rwandais Paul Kagame vient de nommer un garçon de 19 ans comme ministre", affirment plusieurs publications virales (1, 2, 3, 4, 5) ces derniers jours. "Patrick NKURIZA 19 ans, nommé Ministre des nouvelles technologies et DU développement du RWANDA par Paul KAGAMÉ " (sic). 

"Comme le dit le dicton; 'Aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre d'années'", s'enthousiasment ces différentes publications partagées au total plus de 16.000 fois sur Facebook depuis le 4 octobre. 

Elles illustrent ces allégations avec deux photos : l'une de Paul Kagame et l'autre d'un jeune garçon souriant.

Capture d'écran d'une publication Facebook, prise le 6 octobre 2020.

Plusieurs sites d'information africains (1, 2, 3, 4) ont également relayé ces allégations.

Or "cette information est fausse", a déclaré un porte-parole du gouvernement rwandais joint par l'AFP le 6 octobre, en recommandant de consulter le site officiel du gouvernement pour en connaître la composition.

Il n'existe en effet pas de ministère "des nouvelles technologies et du développement du Rwanda" et aucun nouveau ministre n'a été nommé au gouvernement du pays depuis juin 2020. 

Un ministère qui n'existe pas

Lorsque l'on consulte la page web officielle du gouvernement rwandais, il apparaît qu'il n’existe aucun ministère dédié aux "nouvelles technologies et du développement du Rwanda".

Le portefeuille qui se rapproche le plus de ce titre est le ministère de l'Information et des communications, de la technologie (ICT) et de l'Innovation, dirigé depuis le 18 octobre 2018 par la Rwandaise Paula Ingabire. 

Capture d'écran du site du gouvernement du Rwanda, prise le 6 octobre 2020.

Aucune nomination au gouvernement depuis juin 2020

Aucune nomination correspondant à la description donnée par les publications virales n'a été annoncée ni sur la page Facebook officielle du président Paul Kagame, ni sur son compte Twitter officiel

De plus, les dernières nominations au gouvernement rwandais datent du 1er juin 2020, selon une publication sur sa page Facebook officielle.

Les Dr Jean Chrysostome Ngabitsinze et Prof. Nshuti Manasseh avaient alors été nommés respectivement ministre de l'Agriculture et des Ressources animales et ministre des Affaires internationales et de la Communauté internationale, en charge de la communauté est-africaine.

Aucune publication récente portant sur une quelconque nomination ne figure non plus sur la page officielle du ministère de l'ICT et de l'Innovation

Une photo d'un adolescent vivant en Grande-Bretagne

Selon les recherches de l'AFP sur plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et plusieurs moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, Yandex), le nom "Patrick Nkuriza" ne renvoie à aucune personnalité ou homme politique, au Rwanda ou ailleurs.

La photo qui accompagne les publications virales ne représente par ailleurs pas un jeune garçon vivant au Rwanda, mais un adolescent londonien du nom de Ramarni Wilfred. 

Grâce à une recherche d'image inversée sur le moteur de recherches Google, l'AFP a retrouvé la trace de cet adolescent. 

Capture d'écran d'une recherche Google, prise le 6 octobre 2020.

Plusieurs médias (1, 2, 3, 4) lui avaient consacré des articles en 2014 lorsqu'il avait découvert qu'à 11 ans, son quotient intellectuel (QI) dépassait ceux de Stephen Hawking, Bill Gates et Albert Einstein, selon un test de l'organisation internationale Mensa. 

Plus récemment, en janvier 2019, la BBC lui a consacré un reportage afin de "découvrir ce qu'il faut faire pour devenir le garçon probablement le plus intelligent de Londres". 

 

Marion Lefèvre