Non, le pont qui a cédé en RDC n’a pas été fraîchement inauguré par le président congolais

Sur Facebook, une photo relayée depuis quatre jours affirme qu’un pont inauguré par le président congolais Félix Tshisekedi s’est effondré dans le nord-est du pays près de  Kisangani, quatrième ville du pays. C’est faux. En réalité, il s’agit d’un autre pont inauguré sous la présidence de l’ancien président Joseph Kabila en 2017.

Une photo relayée des centaines de fois depuis le mercredi 30 octobre sur Facebook montre un pont effondré sur le fleuve Congo. 

L’auteur de cette publication écrit en légende: "Le pont récemment inauguré à Kisangani par le président Félix Tshisekedi s’est écroulé".

La même affirmation est relayée par la page Facebook d’un quotidien congolais en ligne, C-News. "Tshopo: le pont Lubanga vient de tomber. Inauguré en avril dernier par Félix Tshisekedi, le pont Lubanga est tombé sur la rive gauche du fleuve Congo à Kisangani dans la province de la tshopo. Cet ouvrage était sensé ouvrir la circulation à la nationale numéro 7 pour relier la province de la tshopo à celle du Kasaï Central ainsi que le Sankuru. Il mesurait 18 mètres de longueur. La réalisation de cet ouvrage s'inscrivait dans le cadre du programme 100 jours d'urgences initié par le Chef de l'État Félix tshisekedi".

Un programme de grands travaux publics au coeur de la politique du nouveau président investi le 24 janvier.

Sur le réseau social Twitter, la même publication est également partagée et notamment par une journaliste-bloggeuse congolaise, suivie par plus de 3 000 personnes.

Mais des internautes mettent en doute le tweet de la journaliste qui va ensuite rectifier l’information dans un nouveau tweet.  "#Rectification de la part d’un confrère sur place, le pont qui s’est écroulé serait celui qui a été inauguré par le gouverneur de la #Tshopo en 2017. Celui qui a été inauguré par le président FATSHI n’a pas cédé. Je continue de vérifier avec ceux qui sont sur place. Mea Culpa",  écrit-elle. 

Déjà sur Facebook, certains internautes avaient réagi en commentaire pour démentir cette affirmation de CNews.

De quel pont parle-t-on ? 

Le président Tshisekedi a bien inauguré un pont en avril dernier dans la même province de la Tshopo. Mais il s’agit du pont Lubuya qui est à ce jour "en bon état", a assuré à l’AFP Hemedi Mosongo, chef de secteur Bakumu Mandombe, intérimaire. Il est certes peint avec un brin de rouge mais la couleur grise est dominante, ce qui n’est pas le cas du pont Maïko. Un kilomètre sépare les deux ouvrages, d’après un journaliste qui travaille dans la région.

C’est le pont Maïko qui s’est effondré 

Le pont Maïko que l’on voit au-dessus, s’est effondré le 29 octobre "causant la mort d’un passager du véhicule qui traversait le pont au moment de l’accident", a dit à l’AFP Hemedi Mosongo, chef de secteur  intérimaire de Bakumu Mandombe dans la province de la Tshopo. "Le pont se dégradait peu à peu depuis un moment à cause des surcharges dûes à un grand mouvement des gros véhicules", a-t-il expliqué.

L’Office des routes - l'entreprise publique congolaise - a communiqué sur l'accident qui s'est produit le 30 octobre 2019 sur le pont Maïko, dans un communiqué de presse signé le 31 octobre par le ministère des Infrastructures et Travaux publics de la République démocratique du Congo et transmis à l’AFP.  "Le pont Maiko n'est pas à confondre avec le pont Lubuya inauguré récemment par le président de la République Félix Tshisekedi le 23 avril 2019", a précisé son directeur général, Mutima Sakrini Herman qui signe le communiqué. 

Ce pont Maïko, long de 140 mètres, a été inauguré en 2017 avant l’élection présidentielle de décembre 2018. 

En menant nos recherches, nous sommes tombés sur une publication Facebook de l’ancien ministre congolais des Infrastructures, des Travaux publics et de la Reconstruction, Thomas Luhaka datant d'août 2017. Il écrivait ceci en légende: "Pont Maiko ( sur la route Kisangani-Lubutu-Walikale-Bukavu ) réhabilité et inauguré hier le dimanche 13 août 2017 par le gouverneur a.i de la Tshopo et le Dg de l'Office des Routes. Bonne journée à vous tous mes amis. Que Dieu bénisse la RDC !" 

Autre détail. Les matériaux construits sur le pont Maïko sont peints en rouge et blanc. 

Sur le compte Twitter de la Présidence congolaise, nous avons également retrouvé les images illustrant l’inauguration en avril dernier du pont Lubuya situé à environ 58 km de la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo par le Chef de l’Etat congolais. 

La République démocratique du Congo souffre de l’absence d'un système de transport adéquat pour relier les différentes provinces du pays. Des véhicules de transport des marchandises se déplacent d'un point à l'autre dans des conditions souvent risquées.
 

Ange Kasongo