Non, le gouvernement ivoirien n’a pas fermé pour travaux le stade d’Abidjan avant un meeting de l’opposition

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une rumeur sur les réseaux sociaux ivoiriens a annoncé le 6 octobre la fermeture pour travaux du Stade Felix Houphouët Boigny à Abidjan, "compromettant ainsi la tenue d’un meeting de l’opposition" prévu le 10 octobre, à trois semaines de l’élection présidentielle. C’est faux: joints par l’AFP, l’Organisation nationale des sports (ONS) a démenti toute fermeture imminente et les partis organisateurs du meeting ont confirmé la tenue du meeting samedi dans cette enceinte. 

"Le stade Félix Houphouët Boigny est fermé pour travaux, selon le ministère des Sports, compromettant la tenue du meeting de l’opposition prévu le 10 octobre"

Ce message, capture d’écran d’une publication sur fond rouge de la page Facebook Rumeurs d’Abidjan (RA), a abondamment circulé depuis 24 heures en Côte d’Ivoire sur les réseaux sociaux et sur la messagerie WhatsApp.

Capture d’écran de la publication qui circule sur whatsapp, réalisée le 06 octobre 2020

Il a été repris sur les réseaux sociaux, y compris par certains partis de l’opposition concernés par le meeting (1, 2, 3, 4, 5).

Dans un contexte de vive tension politique à quelques semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre, les internautes interprètent cette prétendue fermeture du deuxième plus grand stade du pays (40.000 places) comme un aveu de "peur" du président Alassane Ouattara.

Capture d’écran Facebook, réalisée le 06 octobre 2020

L'opposition ivoirienne est mobilisée depuis l’annonce en août de la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat controversé. Elle appelle à la "désobéissance civile".

La nouvelle constitution adoptée en 2016 limite en effet à deux le nombre de mandats présidentiels. Le Conseil constitutionnel a toutefois validé cette candidature, estimant que le changement de Constitution avait remis à zéro le compteur des mandats du président, élu en 2011 et 2015. 

Des manifestations ont donné lieu à des heurts dans plusieurs villes du pays, causant la mort d’une quinzaine de personnes.

Sur 44 prétendants déclarés, seuls quatre candidats ont été autorisés par le Conseil Constitutionnel à faire campagne pour le scrutin du 31 octobre: Alassane Ouattara (RHDP), Henri Konan Bédié (PDCI), Pascal Affi Nguessan (FPI) et l’indépendant Kouadio Konan Bertin.

Le meeting aura bien lieu au stade Houphouët Boigny

Quelques heures après avoir diffusé son premier message (supprimé depuis), la page Rumeurs d’Abidjan a publié une nouvelle alerte sur fond rouge, annonçant cette fois que "l’ONS dément la fermeture du stade Felix Houphouët Boigny pour raison de travaux".

Capture d’écran du post de Rumeurs d’Abidjan, réalisée le 06 octobre 2020

Contactée par l’AFP, l’Organisation Nationale des Sports (ONS), qui dépend du ministère des Sports, a confirmé ce démenti.

"Je ne sais pas d’où sort cette rumeur. Nous avons convenu de mettre le stade à disposition pour le meeting de l’opposition ce 10 octobre et nous ne sommes pas revenus sur notre décision", a déclaré Mariame Koné, directrice générale de l’ONS. 

Le stade doit être rénové prochainement en vue de la Coupe d’Afrique des Nations de 2023. "Le marché est en cours d’attribution. Tant que cela n’a pas été fait, les travaux ne commenceront pas", a ajouté Mariame Koné.

L’opposition dément la rumeur également

Plusieurs partis de l’opposition contactés par l’AFP ont indiqué que le lieu du meeting n’avait jamais été remis en question. 

"Le meeting de l’opposition est bien maintenu au stade Felix Houphouët Boigny. Nous publierons un communiqué pour informer nos partisans que rien n'a changé", a déclaré à l’AFP Franck Anderson Kouassi du Front Populaire Ivoirien, partisan des "Gor : Gbagbo ou rien". 

"Nous irons bien au meeting qui aura lieu au stade. Nous avons reçu aujourd’hui la confirmation du ministère des Sports", a assuré Djénebou Zongo, responsable de la communication du Parti Démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président Bédié.

L’AFP a consulté un courrier daté du 5 octobre et adressé par le ministère des Sports aux organisateurs donnant "accord pour la mise à disposition du stade Félix Houphouët Boigny le samedi 10 octobre 2020 de 07h00 à 17h00".

Courrier du ministère des Sports aux organisateurs du meeting le 05 octobre 2020

Les principaux partis politiques d’opposition ivoiriens seront présents à ce "giga meeting" du 10 octobre.

Affiche du meeting du 10 octobre

Parmi eux figurent les formations de deux candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre: le Parti démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et une frange du Front populaire ivoirien (FPI) mené par Pascal Affi N’Guessan.

Seront également présents des partis, dont les candidats ont été recalés par le Conseil constitutionnel : le Générations et peuples solidaires (GPS) de Guillaume Soro, l’autre frange du FPI des partisans de Laurent Gbagbo ou le Lider de Mamadou Koulibaly. Les anciens ministres de Ouattara, Marcel Amon Tanoh et Albert Mabri Toikeusse; qui ont quitté le gouvernement cette année seront également présents.