Non, cette vidéo ne montre pas les ravages du cyclone Idai au Mozambique

Sur Facebook circule une vidéo impressionnante, où des voitures sont balayées par les flots. Certains internautes affirment qu'elle montre le Mozambique en mars 2019, lors du passage du cyclone Idai. Mais ces images ont été prises en 2011 au Japon, après un tremblement de terre et un tsunami ayant causé la mort de plus de 18.000 personnes.

Plus de 700 personnes ont péri après le passage du cyclone Idai, qui s’est abattu sur la Mozambique et le Zimbabwe le 15 mars. Ce bilan pourrait considérablement s’alourdir en raison des eaux stagnantes, vectrices de maladies telles que le choléra ou le paludisme. Des centaines de personnes demeurent également portées disparues dans les deux pays, où le désastre a affecté plus de deux millions de personnes.

Un post montrant des voitures englouties par les eaux a été partagé plus de 1.500 fois et vu à près de 60.000 reprises. “Port Beira, Mozambique, il y a deux jours”, affirme la légende accompagnant ces images. 

(Capture d’écran prise le 26 mars 2019 du post Facebook affirmant, à tort, que cette vidéo a été tournée au Mozambique)

Une publication similaire datant de 2017 a refait surface cette semaine, cumulant plus de 3.400 partages. Sa légende affirme qu’il s’agit des “inondations à Beira, Mozambique”. D’autres posts liant cette vidéo au drame du Mozambique sont visibles ici ou encore ici

Mais cette vidéo a été tournée à Kesennuma, une ville situé sur la côte Est du Japon, située dans la préfecture de Miyagi. On y entend une voix précisant, en japonais : “Voici Kesennuma. Un tsunami de grand ampleur a ravagé la côte de Miyagi”.

L’on retrouve les mêmes images sur Youtube, postées en 2011, dans une vidéo affirmant que ces images montrent la ville de Kesennuma après le passage du tsunami.

Plusieurs détails concordent entre cette vidéo et les images partagées sur Facebook. La sirène d’alarme y est par exemple identique. Par ailleurs, un bâtiment visible sur la vidéo du tsunami est toujours visible sur Google street view. 

Capture d'écran réalisée sur Youtube le 28/03/2019

Le Japon a commémoré le 11 mars, le huitième anniversaire du tremblement de terre, tsunami et accident nucléaire qui avait ravagé la côte nord-est de la péninsule, causant 18.430 morts ou portés disparus.

Traduit de l'anglais par Anne-Sophie Faivre Le Cadre