Non, ce produit à base de plantes n'a pas été approuvé par l'Iran comme remède contre le coronavirus

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Une publication partagée plusieurs centaines de fois depuis le 3 mars montre une photo d'un produit iranien présenté comme un remède efficace face au nouveau coronavirus. Attention, ce produit à base de plantes n'a pas été approuvé par les autorités à ce stade, selon une agence de presse iranienne. 

"Enfin, l'Iran vient de trouver le médicament pour lutter contre le méchant coronavirus", assure un utilisateur de Facebook dans une publication partagée 611 fois depuis le 3 mars.

(capture d'écran réalisée sur Facebook le 10 mars 2020)

"Remède coronavirus, O 124, 100% à base de plantes", peut-on lire en farsi sur la fiole et la boite du produit présenté comme le remède.

Les autres photos qui accompagnent la publication sont disponibles sur ce site contenant le même logo que le produit, présenté comme le "site web personnel du docteur Parviz Nouri".

Contacté par mail pour obtenir davantage d'informations sur la nature de leur activité, la ou les personnes en charge de ce site web n'avaient pas répondu mardi 10 mars.

Mais l'agence de presse semi-officielle iranienne ISNA avait fait état dans une dépêche du 4 mars de la circulation de la photo de ce produit à base de plantes sur les réseaux sociaux en Iran.

"Si la photo d'un remède à base de plantes contre le coronavirus circule en ligne, les autorités de santé iraniennes affirment qu'il ne leur a pas été soumis pour effectuer des tests", écrit l'agence ISNA.

(capture d'écran réalisée sur le site d'Isna le 10 mars 2020)

"Si un tel remède existait, cela serait annoncé par les agences (sanitaires, NDLR) officielles", assure Isna. L'AFP n'a pas été en mesure de retrouver des traces de la commercialisation du produit en question sur internet.

Aucun remède officiellement reconnu par l'OMS à ce stade

À ce stade de la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, certains remèdes occidentaux, traditionnels ou domestiques "peuvent apporter du confort et soulager des symptômes", peut-on lire le 10 mars 2020 sur le site de l'organisation mondiale de la santé (OMS).

"Mais rien ne prouve que les médicaments actuels permettent de prévenir ou de guérir la maladie", est-il toutefois précisé. 

"L'OMS ne recommande de prendre aucun médicament, y compris les antiobiotiques, en automédication pour prévenir ou guérir la COVID-19", détaille le site, ajoutant que l'organisme "fournira des informations actualisées dès que les résultats des essais cliniques seront disponible".

De nombreuses publications circulent actuellement sur internet livrant des conseils erronés pour se soigner ou se protéger du virus. AFP Factuel a déjà vérifié plusieurs dizaines de fausses information à ce sujet (articles à lire ici).

Depuis l'apparition du nouveau coronavirus en décembre dernier, plus de 114.151 cas d'infection ont été recensés dans 105 pays et territoires, causant la mort de 4.012 personnes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 9H00 GMT.

François D'Astier