Mort de George Floyd: cette vidéo d’une manifestation a été tournée à Columbus et non devant la Maison Blanche

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo prétendant montrer l’irruption de manifestants au sein de la Maison Blanche a été vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis le 1er juin. Cependant, si des dizaines de personnes ont bel et bien protesté aux alentours du siège du gouvernement des Etats-Unis, ces images n’ont pas été prises à Washington, mais dans la ville de Columbus, en Ohio.

“Urgent. Des manifestants ont fait irruption dans la Maison Blanche pour la première fois dans l’histoire”. Cette nouvelle étonnante, partagée par la page Facebook Mali Kibarou TV, a été partagée plus de 34.000 fois depuis sa mise en ligne le 31 mai.

Elle est accompagnée d’une vidéo d’une minute sur laquelle des dizaines de personnes se dirigent vers un bâtiment blanc sur lequel flotte le drapeau des Etats-Unis avant d'en détruire les fenêtres.

L’AFP a archivé cette publication ici. Elle a également circulé au Burkina Faso, et été partagée de très nombreuses fois en espagnol, sur Twitter et Youtube

(Capture d'écran Facebook datée du 3 juin)

Dans les commentaires de cette publication, de nombreux internautes ont émis des doutes quant à sa véracité.

“Impossible que ce soit la maison blanche. Aussi les snipers qui s’y trouvent ont l’autorisation de tirer pour protéger l’institution qu’est le président”, lit-on par exemple, au milieu d’autres commentaires dubitatifs.

Dans la publication originale, certains internautes affirment que cette vidéo a été tournée dans l’Ohio.

(Capture d'écran Facebook datée du 3 juin)

Cette vidéo a commencé à circuler alors que des milliers de personnes manifestent aux Etats-Unis pour protester contre la mort de George Floyd.

Cet Américain noir de 46 ans est décédé le 25 mai à Minneapolis (Etats-Unis) en répétant "I can't breathe" ("Je ne peux pas respirer"), gisant par terre, menotté et avec le cou sous le genou d'un policier dont les collègues sont restés passifs. Les autopsies ont confirmé que la mort était due à la pression au niveau de son cou.

L’AFP a passé en revue sur Google Earth chacun des lieux suggérés par les internautes dans les commentaires de la publication originale, et a découvert que les lieux de la vidéo correspondaient à un édifice gouvernemental situé dans l’Ohio. 

La localisation

Une recherche des termes "capitole" et "Ohio"  sur Google a mené l’AFP sur la piste du Capitole de l’Ohio, construit sur la place du Capitole de la ville de Columbus, capitale de cet état. 

A partir de cette découverte, l’AFP a pu déterminer que cette vidéo avait été prise à l’entrée de l’enceinte donnant sur la rue S High, dont l’architecture correspond avec la structure de huit colonnes visible dans la vidéo virale.

Par ailleurs, la forme de la partie supérieure de l’édifice, où sont visibles deux drapeaux américains, concorde également avec la vidéo. 

(Comparaison entre une capture d'écran de la vidéo virale (gauche) et du Capitole de Columbus sur Google Maps (droite))
 

Manifestations à Columbus

Grâce à une recherche inversée des vignettes de la vidéo, l’AFP a retrouvé un tweet dans lequel une personne attribue ces images à un autre internaute. 

"@danielw51716721 a filmé cette scène, j’ai juste effectué une rotation sur la vidéo", explique un utilisateur. 

Daniel Wolfe, l’utilisateur qui aurait enregistré cette vidéo, l’a publiée à 11h19 dans la soirée du 28 mai, la date la plus ancienne à laquelle l’on retrouve cette vidéo. 

Dans la description du tweet original, M. Wolfe indique que "tout le monde s’est dirigé vers le Capitole de Columbus après des heures de manifestation".

L’AFP a tenté de le joindre à de nombreuses reprises - sans obtenir de réponse.

De nombreux médias se sont fait l’écho des manifestations du 29 mai à Columbus.

La chaîne locale NBC4 rapporte que dans la nuit du 28, des manifestants ont attaqué le Capitole en marge des manifestations en réaction à la mort de George Floyd.

Selon NBC4, des manifestants ont jeté des projectiles à la police, qui a répliqué avec des gazs lacrymogènes. La manifestation est devenue plus violente quand certaines personnes ont brisé les vitres du Capitole. 

Le lendemain, le gouverneur de l’Ohio, Mike DeWine, a déclaré au cours d’une conférence de presse que la conduite des manifestants était intolérable.

L’agence Reuters a également publié une vidéo sur laquelle on voit des manifestants briser les vitres du Capitole.

Manifestations à Washington

L’un des points marquants des manifestations, qui ont généré émeutes et saccages à plusieurs reprises, a eu lieu la nuit du 31 mai, à Washington. 

Malgré le couvre-feu décrété par la maire de la capitale Muriel Bowser, des manifestants se sont rassemblés à quelques encablures de la Maison Banche, brisé des vitres de bâtiments avoisinants et mis le feu à des barricades.

Face à cette situation, les éclairages extérieurs du bâtiment ont été éteints et le président Donald Trump a été emmené par précaution dans le bunker présidentiel, selon des médias américains. 

Mais la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux ne montre pas ces débordements.

Columbus était également sous couvre-feu la nuit du 31 mai, date à laquelle les manifestations dans cette ville ont été plus pacifiques qu’au cours des jours précédents. 

Neuf jours après la mort de George Floyd, le mouvement de colère contre le racisme et les brutalités policières se poursuit aux Etats-Unis malgré les pillages, les affrontements avec la police et le ton martial de Donald Trump, déterminé à restaurer l'ordre.