Maduro affirme que la France devait “ouvrir ses frontières aux Africains” ? Il s'agit d'une parodie

Un article daté du mois d’août 2018 refleurit sur les réseaux sociaux en Afrique de l’Ouest. Ce dernier affirme que le président du Venezuela, Nicolas Maduro, aurait affirmé que la France avait le devoir d’ouvrir ses frontières aux Africains car elle est “responsable du pillage de l’Afrique”. Mais cet article est un copier-coller d’un site parodique pris au sérieux par certains internautes et publications.

C’est un article partagé plusieurs centaines de fois dans toute l’Afrique de l’Ouest, qui affirme que Nicolas Maduro aurait appelé la France à ouvrir ses frontières aux Africains, “parce qu’elle est responsable de la misère là-bas”.

 

Capture d'écran réalisée sur Facebook le 6/02/2019

 

Capture d'écran du site Kivupress (basé en RDC) réalisée le 6/02/2019

 

L’article avance également que "la France est le premier bénéficiaire des matières premières africaines et ne verse pour la plupart pas un seul centime pour l’extraction. Il extrait librement sans payer un sou au gouvernement de ces pays". Un peu plus loin, il affirme que Nicolas Maduro aurait déclaré que "La France devrait assumer ses responsabilités et ouvrir ses frontières aux pays africains en supprimer le visa pour les pays qu’elle exploite".

Cet article a, depuis le mois d’août, voyagé de page Facebook en compte Twitter, et a essaimé dans toute l’Afrique de l’Ouest. On en trouve trace du Mali au Congo, en passant par le Sénégal ou le Bénin. Dans les commentaires au bas de ces publications, de nombreux internautes accordent du crédit à ces propos apocryphes, fustigeant la responsabilité de la France dans les déboires économiques du continent africain.

Capture d'écran du 6 février / Facebook

D'où viennent ces déclarations ?

L’outil de recherches avancées sur Facebook Whopostedwhat permet de retrouver l’article ayant relayé, le premier, ces déclarations. Il s’agit du site 24jours, dont la rubrique “conditions d’utilisation” précise que ses contenus sont fictifs et satiriques.

“Tous les personnages apparaissant dans certains articles de ce site Web – même ceux basés sur de vraies personnes – sont entièrement fictifs et toute ressemblance entre eux et toute personne, vivante, morte ou mort-vivante, est purement un miracle”, lit-on sur l’encart.

En revanche, le président du Venezuela avait réagi à la victoire de la France au lendemain de la Coupe du monde en affirmant que l’équipe française avait gagné, mais que l’Afrique était la véritable championne de cette compétition. L’AFP rendait compte de ces déclarations dans une dépêche datée du 16 juillet 2018.
 

Anne-Sophie Faivre Le Cadre