Cette vidéo montre l'incendie d'un bus au méthane et non d'un bus électrique

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo prétendant montrer le spectaculaire incendie d'un bus électrique au bord d'une route de campagne a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Mais attention: ce modèle de bus fonctionne au gaz naturel et n'est donc pas électrique, selon les pompiers locaux et l'entreprise italienne exploitant le véhicule.

"Quand la batterie d'un autobus électrique prend feu ca brule en tabarnac," peut-on lire sur une publication  partagée plus de 4.500 fois sur Facebook depuis le 19 avril montrant la vidéo de flammes jaillissant du toit d'un bus arrêté au bord d'une route.

Capture d'écran d'une publication Facebook prise le 2 mai 2022

La vidéo a également été partagée sur Twitter, et  l'AFP Factuel a également vérifié des publications similaires  en allemand et en anglais.

Mais attention: le véhicule que l'ont voit dans la vidéo n'est pas un bus électrique.

L'outil de vérification InVID-WeVerify a permis à l'AFP Factuel d'effectuer une recherche d'image inversée à partir de la vidéo, qui a révélé que celle-ci apparaît dans des articles de médias italiens de mi-avril 2022 provenant de la région d'Ombrie, en Italie.

Ceux-ci précisent que le bus, qui a pris feu le long de la Strada Provinciale 344 près de la capitale régionale, Pérouse, était alimenté au méthane.

Stefano Pettinari, porte-parole des pompiers de Pérouse, a confirmé auprès de l'AFP que l'accident  concernait un bus "fonctionnant au méthane" avec un réservoir de secours rempli de diesel: "Si le réservoir de méthane est vide, le véhicule passe automatiquement au diesel", a-t-il précisé.

Le 16 avril, M. Pettinari a publié sur Facebook une vidéo des restes calcinés du bus après l'intervention des pompiers, tout en précisant que seul un mécanicien se trouvait à bord du véhicule.

Une porte-parole de Ferrovie dello Stato, l'entreprise gérant les bus de Pérouse, a également confirmé à l'AFP Factuel que ce bus fonctionnait "au gaz naturel".

Axel Opp, expert en systèmes électroniques et électriques, a expliqué à l'AFP Factuel que l'incendie aurait été très différent si le bus avait été électrique: "La formation des flammes est absolument atypique pour le comportement de combustion des cellules de batterie. S'il s'agissait de cellules au lithium, elles exploseraient les unes après les autres".

Bien que cette vidéo ne montre pas l'incendie d'un bus électrique, ceux-ci sont tout de même possibles: le 29 avril, suite à l'incendie de deux de ses bus électriques, la Régie autonome des transports parisiens (RATP) a retiré temporairement de la circulation ses 149 véhicules Bluebus 5SE de la marque Bolloré.

4 mai 2022 Ajoute lien archivé de la publication sur Facebook
Traduction et adaptation :