Cette photo ne montre pas un jeune prisonnier palestinien décédé, mais un acteur américain 

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications Facebook diffusées dans plusieurs langues prétendent montrer la photo d'un jeune palestinien de 17 ans, mort dans une prison israélienne. En réalité, l'image relayée est celle d'un acteur américain, Ian Michael Nelson.

Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 3 février 2020.

Des publications Facebook partagées des dizaines de milliers de fois depuis novembre 2019 montrent la photo d'un jeune garçon et annoncent en français : "Cet adolescent palestinien de 17 ans, Samy Abu Dhiak, est mort dans sa cellule d'une prison israélienne. Malade agonisant, il avait demandé à revoir sa famille. Refus des autorités colonialistes. Condamné à 11 années pour avoir lancé des pierres… Qu'il repose en paix".

Le même message a également circulé via des publications en anglais et en indonésien. Toutefois, les informations partagées sont fausses. 

Capture d'écran d'une photo sur le site d'IMDb réalisée le 3 février 2020.

En effectuant une recherche d'images inversées, nous avons trouvé plusieurs pages web affichant la même image. Parmi elles, le site de référence du cinéma mondial IMDb, où la photo apparaît dans la galerie d'images de l'acteur américain, Ian Nelson.

Comparaison avec la photo diffusée sur les réseaux sociaux avec une fausse affirmation (à gauche) et la photo de l'acteur américain (à droite).

Nous constatons que la photo représente l'acteur américain, Ian Nelson, dans sa jeunesse. Celui qui s'est notamment fait connaître dans The Hunger Games (2012),  Une seconde chance (2014) et Un voisin trop parfait (2015) est aujourd'hui âgé de 25 ans. Ci-dessous une photo plus récente de l'artiste. 

Capture d'écran d'une publication Instagram réalisée le 3 février 2020.

Sami Abu Dyiak, un prisonnier palestinien

Pour autant, Sami Abu Dyiak existe bien. Il s'agit d'un prisonnier palestinien, effectivement décédé durant son incarcération dans une prison israélienne, le 26 novembre 2019.

Atteint d'un cancer, il en est mort à l'âge de 37 ans. Avant son décès, il avait demandé de passer ses derniers jours avec sa mère, mais sa requête n'avait pas été acceptée, a rapporté l'agence de presse palestinienne Wafa.

Ci-dessous, le jour de son décès, la photo de manifestants brandissant son portrait à Ramallah, en Cisjordanie occupée. Ils accusent les autorités israéliennes d'avoir fait preuve de négligence médicale et d'êtres responsables de sa mort.

Des manifestants palestiniens brandissant le portrait de Sami Abu Diyak après sa mort dans un prison israélienne, le 26 novembre 2019, à Ramallah. (AFP / Abbas Momani)

Arrêté en 2002 durant la seconde Intifada, Sami Abu Diyak avait été condamné pour la mort de trois Israéliens. 

 
Salsabil Chellali