Ces images sont des modélisations 3D d'un projet architectural d'école au Malawi, et non des photos d'un bâtiment existant

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des images partagées plus de 3.000 fois sur Facebook depuis début avril 2021 montrent selon les internautes qui les font circuler "une école secondaire" au Malawi, fabriquée "à partir de balles de bois et de paille". Or ces publications sont trompeuses : ces images correspondent à un projet de design architectural, qui a bien été présenté lors d'un concours d'architecture pour construire une école au Malawi en 2019, mais n'a finalement pas été retenu par le jury. 

Sur les images virales, des bâtiments de couleur sable se font face, dont les façades semblent onduler. A l’intérieur, on aperçoit des enfants courir, lire ou écouter leur professeur, sous un plafond de la même couleur, construit en forme de cathédrale. Selon les internautes qui les partagent, il s'agirait d'une "école secondaire" au Malawi, construite "à partir de balles de bois et de paille". 

Cet établissement aux lignes épurées aurait été conçu par l'architecte indien Nuru Karim, précisent les publications virales. Un "bel exemple de l'architecture africaine", s'enthousiasment les internautes qui relaient ces images.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 26 avril 2021

Ces publications ont été partagées plus de 3.100 fois depuis début avril 2021 sur Facebook (1, 2, 3, 4, 5…).

Une projet non retenu par le jury d'un concours de design

Pourtant, ces images ne montrent pas un bâtiment existant au Malawi. Une recherche d'images inversée sur le moteur de recherche Google permet de retrouver ces visuels sur le site ArchiExpo, un catalogue en ligne qui répertorie des produits pour l'architecture et le design. 

Capture d'écran du site ArchiExpo, réalisée le 26 avril 2021

Ce projet est "une proposition de conception d'une école secondaire située dans le sud-est de l'Afrique, au Malawi", dans l'est du pays, précise ArchiExpo. Il a été conçu par Nuru Karim, principal architecte de l'agence d'architecture Nudes, basée à Mumbai (Inde).

En tapant le titre du projet ("Straw Bale School In Malawi, East Africa") sur Google, on retrouve un article sur le site de StirWorld, qui explique que ce projet a "été développé en réponse à un appel à projets d'Archstorming, une plateforme qui organise des compétitions d'architecture humanitaire, pour l'organisation non-gouvernementale (ONG) Active Africa".

Contactées par l'AFP, les deux organisations ont confirmé que Nudes avait bel et bien soumis un projet en 2019 mais que celui-ci n'avait pas été retenu par le jury du concours. 

"Le concept de l'école en bottes de paille a été proposé dans le cadre d'un concours de design architectural pour construire une école au Malawi en 2019, mais il n'a finalement pas été retenu par le jury comme finaliste", a déclaré à l'AFP Teresa Garolera, porte-parole de l'ONG Active Africa.

Le fondateur des Nudes, Nuru Karim, a également confirmé que son agence avait bien soumis sa candidature à ce concours, avec ce design. "Nudes prévoit d'élaborer des prototypes pour continuer à tester son potentiel. Le projet est encore au stade de la conception et rien n'a été construit à ce jour", a-t-il expliqué. 

Le concours organisé par Archstorming en 2019 a été remporté par les architectes texans Ben McMillan et DeQuales Thompson, avec leur projet intitulé "Benga School".

Traduction et adaptation :
Marion Lefèvre