Attention, ces photos ne montrent pas la femme malienne qui a donné naissance à neuf bébés au Maroc

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications partagées plus d’un millier de fois depuis le 5 mai sur les réseaux sociaux en Afrique francophone prétendent relayer des photos de Halima Cissé, Malienne de 25 ans qui a donné naissance à des nonuplés dans une clinique marocaine, ainsi que de ses bébés. Mais les deux principales images n'ont rien à voir avec cet événement: la première montre une femme ayant accouché de sextuplés au Texas en mars 2019, et la seconde circule depuis plus de deux ans sur Internet et a été utilisée dans de nombreux articles.

L’information a été massivement partagée sur Internet depuis le 4 mai: une Malienne de 25 ans, Halima Cissé, a donné naissance à des nonuplés dans une clinique privée du Maroc, alors qu’elle pensait être enceinte de sextuplés. Un événement qualifié d’”exceptionnel” par les responsables de l’établissement, et qui pourrait constituer un record.

Depuis l’annonce de cet accouchement hors norme, des photos circulent sur Facebook, relayées par des publications partagées près de 1.200 fois (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10). Sur l’une d’elle, on voit une jeune femme allongée sur un lit d’hôpital, souriante et entourée d’une équipe médicale. Sur les autres, on voit des nouveaux-nés dans une couveuse.

Capture d’écran Facebook, réalisée le 07 mai 2021
Capture d’écran Facebook, réalisée le 07 mai 2021

 

Le texte de ces publications reprend les informations communiquées par les autorités maliennes et par la clinique marocaine, telles que l’AFP les a rapportées dans une dépêche publiée le 4 mai. Mais les photos, en revanche, ne correspondent pas à la réalité, comme l’a expliqué le site d’information malien Le Jalon

Photo d’une mère de sextuplés au Texas en 2019

L’AFP a utilisé la recherche d’image inversée pour retrouver l’origine de chaque photo. 

S’agissant de la jeune femme photographiée sur un lit d’hôpital, les résultats de la recherche renvoient vers une série d’articles remontant à mars 2019. Parmi eux: un article du site d’information France TV Info, publié en partenariat avec la rédaction d’Allo Docteurs.fr. 

Cet article relate un accouchement survenu le 15 mars 2019 dans un hôpital de Houston, au Texas (Etats-Unis). Selon France TV Info, la jeune femme sur la photo, en tous points identique à celle que nous vérifions, s’appelle Thelma Chiaka et a accouché de six bébés en "neuf minutes". "Quatre garçons et deux filles", nés en bonne santé, précise l'article.

Capture d’écran de l’article sur le site de France TV Info.com, réalisée le 07 mai 2021

Le crédit photo de l’image renvoie vers la page Facebook du Women’s hospital of Texas (l’hôpital des femmes du Texas), où la photo a été effectivement publiée le 15 mars 2019. Elle s’accompagne de la légende suivante : "Nous sommes honorés d’accueillir les quatres garçons et les deux filles de Thelma Chiaka ce matin".

Photos de nouveaux-nés déjà utilisé comme illustration 

Concernant le deuxième cliché, qui montre  quatres nourrissons les uns à côté des autres dans une couveuse, allongés sur le dos et entubés, les résultats de la recherche d’images inversée mène à une série d’articles là encore antérieurs à l’accouchement d'Halima Cissé. 

Les plus anciens ont été publiés le 18 février 2019. Parmi eux, là-encore, figure un article de France TV Info, rédigé en partenariat avec Allo Docteurs. Selon cet article, les nouveaux-nés visibles sur la photo sont ceux d’une "Irakienne de 25 ans" qui a donné naissance à "six filles et à un garçon". Il s’agissait du "premier cas de sextuplés recensé au Moyen-Orient", précise l’article.

Capture d’écran du site France TV Info, réalisée le 07 mai 2021

L’image, par la suite, a été utilisée pour illustrer plusieurs autres naissances, notamment celle de sextuplés nés en Pologne le 20 mai 2019.

Capture d’écran du site FranceTVInfo.com, réalisée le 07 mai 2021

L’AFP n'est pas parvenue à déterminer l’origine exacte de cette deuxième photographie. Mais une chose est sûre, les nouveaux-nés visibles sur ce cliché ne font pas partie des nonuplés de Halima Cissé, nés le 4 mai 2021 au Maroc: l’image était présente sur Internet plus de deux ans avant leur naissance.

Photo publiée par le gouvernement malien

Seule une des photos relayées par les publications Facebook est authentique : celle de la couveuse, où l'on distingue certains nouveaux-nés, les fesses dissimulées par des émojis. Cette image a en effet été publiée dans un communiqué du ministère de la Santé et du Développement social du Mali, qui a annoncé cette naissance exceptionnelle.

La couveuse visible sur cette photographie, de fait, est identique à celle que l’on peut voir dans un reportage vidéo de l’AFP sur cet accouchement exceptionnel. Dans cette vidéo, tournée dans la clinique marocaine où Halima Cissé a accouché, on aperçoit d’ailleurs furtivement les nouveaux-nés dormant dans leurs couveuses.

Selon cette clinique privée basée à Casablanca, les neuf bébés, nés prématurés, vont rester dans un service de réanimation pendant "deux à trois mois". Il faut attendre "qu'ils aient atteint un poids mature", a expliqué à l’AFP le professeur Youssef Alaoui, directeur médical de l’établissement.

Evénement rarissime

Originaire de Tombouctou, dans le nord du Mali, Halima Cissé pensait à l’origine attendre des septuplés, en se fondant sur les échographies. Prise en charge à Bamako, elle avait finalement été transférée au Maroc le 30 mars pour être "mieux suivie" à cause des risques de complication, selon le ministère de la Santé malien.

Selon la BBC, deux autres naissances de nonuplés ont été enregistrées précédemment: l'une née d'une femme en Australie en 1971 et l'autre d'une femme en Malaisie en 1999. Mais aucun des bébés n'a survécu plus de quelques jours.

Le record mondial médicalement vérifié du nombre de bébés nés d’une seule et même grossesse, et ayant survécu à leur naissance, est actuellement détenu par une Américaine: cette dernière, Nadya Suleman, a donné naissance en 2009 à huit enfants, à l'âge de 33 ans.

La jeune femme, surnommée depuis "Octomum", avait conçu ces enfant par fécondation in vitro. Ses octuplés, qui ont grandi, sont maintenant âgés de 12 ans, précise la BBC.

 

Traduction et adaptation :