Attention, ces photos du Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko datent de 2017

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des photos du Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko faisant son jogging dans un parc circulent sur les réseaux sociaux depuis le 8 mars, sur fond de rumeurs sur son potentiel décès. La preuve, selon les internautes qui les partagent, que le chef du gouvernement - évacué en France mi-février pour raisons médicales - se trouve en bonne santé. En réalité, ces images datent de 2017. Hamed Bakayoko, qui n’est pas réapparu en public depuis cette date, vient d'être transféré dans un hôpital allemand et son état de santé reste incertain.

A petites foulées, un homme en jogging sombre court le long d'un chemin couvert de feuilles d'érable orangées. Derrière lui s'étend un parc agrémenté de quelques bancs et d'une statue. Il s'agit du Premier ministre ivoirien "Hamed Bakayoko en plein footing", décrit l'internaute qui partage ces photos. Les "agents de pompes de funèbres auront honte bientôt", ajoute l'auteur de cette publication sous-entendant que le chef du gouvernement, hospitalisé en Europe pour des raisons de santé, est en excellente forme.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 9 mars 2021

Ce message, publié quelques heures après l’annonce par la présidence ivoirienne du transfert d'Hamed Bakayoko vers un hôpital allemand, a été partagé près de 600 fois sur Facebook en moins de 24 heures (1, 2, 3, 4…) et a suscité de nombreux commentaires.

La plupart des internautes remercient Dieu et félicitent le chef du gouvernement, donné pour mort durant le week-end par une rumeur virale sur les réseaux sociaux, pensant que ces images sont récentes et témoignent de sa guérison.

Capture d'écran de commentaires Facebook réalisée le 9 mars 2021

Photos prises à Vancouver en 2017

Pourtant, ces photos ne prouvent aucunement qu'Hamed Bakayoko est guéri et prêt à revenir gouverner la Côte d'Ivoire. 

Une recherche d'images inversée sur le moteur de recherches Google permet de retrouver les mêmes photos, publiées par la page Facebook d'actualités ivoiriennes "First Magazine" le 14 novembre 2017. Selon cette publication, elles montrent le Premier ministre en plein "jogging matinal" à "Vancouver au Canada", où il était venu participer à une conférence des Nations Unies sur le maintien de la paix. La page Facebook certifiée d'Hamed Bakayoko avait à l'époque également publié ces photos.

Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 9 mars 2021
Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 9 mars 2021

 

La Côte d'Ivoire, de fait, figurait bien parmi la liste des participants à cette réunion organisée par les Nations Unies, à laquelle M. Bakayoko participait en tant que ministre de la Défense, fonction qu'il cumule avec celle de chef du gouvernement. Cette rencontre s'est déroulée au Centre des Congrès de Vancouver les 14 et 15 novembre 2017.

Un autre indice, dans l'image cette fois, prouve que la scène se passe bien à Vancouver et non en Europe : en cherchant les termes "statues in Vancouver parks" (statues dans les parcs de Vancouver), on tombe sur une page municipale listant les statues présentes dans le parc Stanley, poumon vert de Vancouver situé à deux kilomètres du Centre des congrès de la ville.

Capture d'écran d'un site web, réalisée le 9 mars 2021

Grâce aux photos associées à chaque œuvre, on s'aperçoit que la statue visible dans l'une des photos virales d'Hamed Bakayoko est celle de Robert Burns, célèbre poète écossais. Elle se dresse dans le sud-est du parc, bras croisés, sur un piédestal en pierre blanche.

Photo de la statue de Robert Burns, fournie à Google Maps par un utilisateur, enregistrée le 9 mars 2021
Capture d'écran d'une photo Facebook, réalisée le 9 mars 2021

 

Basculer sur la "Street View" proposée par Google permet de trouver l'angle avec lequel une des photographies d'Hamed Bakayoko a été prise. Le Premier ministre courait en réalité sur un petit chemin inaccessible via Google Street View, juste en dessous de la route visible sur cette capture d'écran datant de mai 2017 (soit quelques mois avant le jogging du Premier ministre). Les arbres à l'arrière-plan de cette capture correspondent à ceux visibles dans l'image virale (rectangles colorés).

Capture d'écran de Google Maps, réalisée le 9 mars 2021
Photo Facebook, enregistrée le 9 mars 2021

 

D'autres éléments confirment qu'il s'agit bien du même endroit : lorsqu'on effectue sur "Street view" une rotation à 180° par rapport à la capture ci-dessus, on aperçoit le même pont (rectangle jaune), le chemin sur lequel le Premier ministre est passé (rectangle violet), le même arbre (rectangle bleu) ainsi que les deux mêmes bancs (rectangles rouges).

Capture d'écran de Google Maps, réalisée le 9 mars 2021
Photo Facebook, enregistrée le 9 mars 2021

 

Nomination d'un Premier ministre par intérim

Hamed Bakayoko a succédé en juillet 2020 au poste de Premier ministre à Amadou Gon Coulibaly, décédé quelques jours après son retour d'une hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques. Il a lui-même été évacué vers Paris le 18 février par "avion spécial" à cause d’importants problèmes de santé.

Depuis, très peu d’informations ont filtré sur son état de santé et sur sa maladie, donnant lieu à de multiples rumeurs. Interrogé lundi par l’AFP, une source proche de la présidence a assuré qu’il avait été évacué vers un hôpital en Allemagne, sans préciser la date ni le lieu exacts de son transfert.

D'après le site de la radio et télévision allemande Deustche Welle, le Premier ministre, qui a célébré lundi ses 56 ans, aurait été pris en charge au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Fribourg samedi 6 mars. Il y suivrait un traitement contre un cancer et se trouverait "dans un état critique".

En raison de son absence prolongée, le secrétaire général de la présidence de Côte d'Ivoire Patrick Achi a été nommé lundi Premier ministre par intérim. Téné Birahima Ouattara, ministre des Affaires présidentielles et frère cadet du président Alassane Ouattara, a quant à lui été nommé ministre de la Défense, là aussi par intérim.

Patrick Achi, le nouveau Premier ministre ivoirien par intérim, ici pris en photo le 11 janvier 2017 alors qu'il annonçait la composition du gouvernement en tant que secrétaire général de la présidence ivoirienne, à Abidjan. (AFP / Sia Kambou)

Victoire du parti présidentiel aux législatives

Malgré son état de santé, Hamed Bakayoko, dit "Hambak", a été réélu député samedi dans son fief de Séguéla à l’occasion des élections législatives, selon la Commission électorale indépendante (CEI). 

La Côte d'Ivoire attendait encore, à la date de publication de cet article, l'annonce des résultats complets des élections. Les chiffres partiels montrent une probable victoire du parti du président Alassane Ouattara, avec une majorité absolue des sièges à l'Assemblée nationale.

Un fonctionnaire de la Commission électorale indépendante compte les voix après la fermeture des bureaux de vote pendant les élections législatives à Abidjan (Côte d'Ivoire) le 6 mars 2021. (AFP / Issouf Sanogo)

La Commission électorale indépendante (CEI) devait initialement publier ces résultats dans la nuit du 8 au 9 mars mais les a retardés sans explication, et ne souhaite pas donner de décompte partiel des sièges.

Selon un décompte effectué par l'AFP à partir des résultats par circonscription égrenés à la télévision publique, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) semble assuré d'obtenir au moins 128 des 255 sièges de députés, à l'issue d'un scrutin qui s'est déroulé sans violences, contrairement à la présidentielle d'octobre 2020.