Non, l'armée américaine n’a pas "débarqué" en RDC pour aider "à ramener la paix"

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.

Des publications Facebook cumulant plus d’un millier de partages en 48 heures en République démocratique du Congo prétend montrer l’arrivée de l’armée américaine afin d’aider à "ramener la paix" dans le pays. C’est faux. Les autorités américaines et congolaises ont démenti toute arrivée de troupes, et les photos utilisées dans ces publications ont été prises à l’occasion de divers exercices militaires en Europe et dans le Golfe.

"Enfin, l'armée américaine débarque en RDC sous l'impulsion du président de la République Félix Tshisekedi, après avoir annoncé les opérations de grande envergure pour mettre fin aux guerres de L'Est", annonce une publication sur la page Facebook "Infos 24/24 RDC" partagée plus de 800 fois depuis le 13 octobre. 

Ces troupes arrivent "dans le but d'aider les Fardc (les forces armées de RDC, ndlr) à faire face à cette guerre et à ramener la paix en Rdc de manière définitive", affirme l’auteur de la publication, en référence notamment à l’instablité dans l’est du pays où l'armée congolaise combat divers groupes armés depuis près de 30 ans.

Capture d’écran prise le 14 octobre 2020.

Cette affirmation a rapidement circulé sur les réseaux sociaux en RDC, reprise notamment sur plusieurs autres publications Facebook (1, 2, 3). 

Dans les commentaires, les internautes s’emballent: certains saluent l’initiative, d’autres rappellent qu’il faut penser à réformer l’armée congolaise plutôt que de se faire assister par une armée étrangère. 

Certains mettent toutefois en doute ces publications, criant à la "fausse information"

Autorités congolaises et américaines démentent 

Contactée par l’AFP le 15 octobre, l’ambassade américaine en RDC a démenti toute arrivée de troupes.

"Le gouvernement américain a donné de l'équipement aux FARDC le 13 octobre dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, afin que l'armée congolaise reste en bonne santé. Mais il n'y a eu aucun don de matériel militaire, hélicoptères ou autres, ou d'envoi de soldats américains en RDC comme évoqué par certains médias en ligne", a déclaré à l’AFP le service de communication de l’ambassade. 

"Ce don était constitué notamment de gants, gels hydroalcooliques, kits de lavage des mains, masques médicaux, bouteilles d'oxygène", a-t-on précisé.

Mike Hammer, l’ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa, a en effet remis le 13 octobre un lot de matériel de protection contre le nouveau coronavirus aux Forces armées de la RDC, comme l’a relaté l’ambassade sur Twitter.

Le gouvernement congolais a également réfuté ces annonces diffusées sur les réseaux sociaux.

"L’information selon laquelle l’armée américaine est arrivée en RDC est fausse", affirmé à l'AFP le 15 octobre Jolino Makelele, ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, tout en saluant "la bonne coopération entre la RDC et les Etats-Unis sur les questions militaires".

En menant une recherche d’image inversée sur Google Images, il apparaît par ailleurs que les trois photos de soldats et matériels militaires diffusées dans ces publications n’ont aucun lien avec la RDC. 

Photo 1: des hélicoptères sur une base en Pologne

Capture d’écran de la publication Facebook, réalisée le 14 octobre 2020

Une recherche d’image inversée avec la photo principale de ces publications nous mène vers un un article publié le 7 juillet 2020 sur le site du Parisien.

Selon le crédit photo, le cliché a été pris par Marcin Bielecki de l’agence European Pressphoto Agency (EPA), une agence internationale de photographie. 

On retrouve en effet la photo sur le site d’EPA, où il est indiqué qu’elle a été prise le 15 juin 2020 sur l'aéroport Ziemsko à Oleszno, en Pologne.

Capture d'écran du site d'EPA, réalisée le 15 octobre 2020

Elle montre des hélicoptères Apache de l’armée américaine dans le cadre de l’exercice militaire Defender Europe 20 Plus.

Photo 2: des troupes britanniques aux Pays-Bas en 2018 

Capture d’écran de la publication Facebook, réalisée le 14 octobre 2020

Nous avons notamment retrouvé cette image dans un article de décembre 2019 sur le site du magazine L’Express reprenant une dépêche AFP intitulée "L'armée américaine prépare son plus gros exercice militaire en Europe depuis 25 ans". 

La photo est signée de Vincent Jannink et créditée à l’AFP.

Elle figure en effet dans la banque d’images de l’AFP

Capture d’écran du site AFP Forum, réalisée le 15 octobre 2020.

La légende indique qu’il s’agit de troupes britanniques prises dans le port de Hoek van Holland aux Pays-Bas le 10 octobre 2018, "avant de se rendre en Norvège pour participer à l’exercice de l’Otan Trident Juncture 2018".

Photo 3: des pilotes d’hélicoptères sur un navire dans le Golfe

Capture d’écran de la publication Facebook, réalisée le 14 octobre 2020.

Nos recherches ont conduit notamment vers un article publié en juillet 2020, intitulé "L’armée américaine débarque à La Rochelle avec 63 hélicoptères et du matériel militaire", évoquant une opération militaire baptisée "Mousquetaire" destinée à la relève des forces américaines en Europe.

L’article précise toutefois que cette image est une photo d’illustration, du photographe de l’AFP Karim Sahib.

Nous l’avons retrouvée sur la plateforme d’images de l’AFP.

Capture d’écran du site AFP Forum, réalisée le 15 octobre 2020

Selon la légende, elle a été prise le 5 novembre 2019 et montre des pilotes d’hélicoptères américains sur un navire militaire britannique, au large de Bahrein, durant un exercice militaire, l’International Maritime Exercise (IMX) réunissant les forces de plus de 50 pays. 

Ange Kasongo