Cette journaliste belge n'a pas démissionné de la RTBF car elle ne voulait plus "continuer à donner de fausses informations"

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Selon des publications partagées plusieurs milliers de fois depuis fin octobre, l'ancienne présentatrice du JT de RTL Belgique, Hakima Darhmouch, a démissionné de la RTBF en affirmant qu'elle faisait "semblant d'informer" les téléspectateurs et qu'elle se "ferait virer" si elle parlait "de ce que vous devez vraiment savoir". La journaliste vient en effet de quitter la Radio Télévision publique belge, où elle était directrice des programmes culture et musique depuis 2018. Mais elle a assuré à l'AFP n'avoir jamais prononcé la citation reprise sur les réseaux sociaux, qui circule depuis au moins 2013. Hakima Darhmouch quitte le service public pour monter son propre projet et son départ s'est passé dans de bonnes conditions, a confirmé la RTBF à l'AFP.

Hakima Darhmouch avait annoncé fin septembre son départ de la Radio Télévision publique belge, la RTBF, où elle était depuis 2018 responsable des programmes Culture et Musique. Auparavant, elle s'était fait connaître du grand public en présentant le journal de 19 heures de la chaîne de télévision belgo-luxembourgeoise RTL TVI.

Sur les réseaux sociaux, des publications partagées plusieurs milliers de fois depuis le 28 octobre 2021 affirment que la journaliste a déclaré, pour justifier sa démission: "Je fais semblant de vous informer. Mon rôle est de vous maintenir enfermés dans les composantes du système libéral. Si je vous parlais de ce que vous devez vraiment savoir, je me ferais virer. Il y a trop de monde qui regarde".

"ENORME ! La présentatrice de JT, Hakima Darhmouch, démissionne !!! Elle a préféré partir que de continuer à donner de fausses informations et mentir ! Bravo à elle !!!" , commente une internaute dans cette publication.

Capture d'écran de la publication fausse, réalisée le 08/11/2021 sur Facebook

L'image de gauche de cette publication est un montage d'une photo de Hakima Darhmouch lorsqu'elle présentait le journal de 19 heures de RTL TVI - dont certains sont encore disponibles en ligne, ici et ici par exemple - et de sa prétendue citation. Comme expliqué plus haut, la journaliste ne présente plus le journal et ne couvre plus directement l'actualité depuis 2018. L'image de droite est une capture d'écran d'un article de Paris Match Belgique, publié le 14 mai 2018, qui annonçait le départ de RTL de la présentatrice.

Dans les commentaires des publications, plusieurs internautes signalent que cette information est fausse.

Captures d'écran réalisées le 08/11/2021 sur Facebook

  

En effet, il n'y a aucune preuve que Hakima Darhmouch ait prononcé la citation reprise dans ces publications. En faisant une recherche sur Google, on ne trouve aucune trace d'une phrase identique ou similaire attribuée à la journaliste. En parlant de son départ de la RTBF, les médias belges évoquent une prochaine "grande aventure entrepreneuriale", et un départ sans tension avec son employeur.

Contactée le 5 novembre 2021, Hakima Darhmouch a confirmé à l'AFP n'avoir "jamais tenu de tels propos". "Je quitte la RTBF pour monter mon propre projet. Une démission bien acceptée par la RTBF", a-t-elle précisé, rappelant qu'elle "n'informe plus depuis 4 ans".

Sur son compte LinkedIn, Hakima Darhmouch a publié le 5 novembre un message d'adieu à la Radio Télévision Belge Francophone, remerciant les équipes pour "les moments inoubliables passés ensemble".

Contacté le 8 novembre 2021, le directeur de l'information de la RTBF, Jean-Pierre Jacqmin, a indiqué à l'AFP que les propos rapportés dans ces publications n'ont pas été prononcés par Hakima Darhmouch. Il a également transmis le communiqué publié par la RTBF à l'occasion du départ de la journaliste, qui décrit une décision "partagée avec la direction de la RTBF". Dans le même communiqué, l'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, regrette la perte de la journaliste.

Une citation datée d'au moins 2013

En recherchant la citation sur Google, on retrouve une occurrence identique dans un feuillet paroissial semblant provenir de la paroisse Saint François-Xavier de Cormontreuil, près de Reims - on retrouve une photo similaire du feuillet sur le site de la paroisse. Cette citation est attribuée à "un des présentateurs du journal télévisé", qui l'aurait écrit "sur son blog". L'AFP n'a trouvé aucune autre trace de cette citation ou de l'identité de ce présentateur.

D'après le titre du PDF mis en ligne, "2909au131013int", ce feuillet paroissial date de fin septembre 2013. On peut également trouver la date de mise en ligne de ce document grâce à Adobe Reader, qui indique qu'il a été créé le 28/09/2013. Cette citation circule donc depuis de nombreuses années.

Comme le soulignent certains internautes dans les commentaires des publications que nous vérifions, la dernière phrase "Il y a trop de monde qui regarde", rappelle une citation de Coluche, qui disait "On ne peut pas dire la vérité à la télé : il y a trop de monde qui regarde".