Ce maillot à motifs zellige n'est pas un maillot officiel du club Grenade CF

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

La photo d'un maillot de foot siglé de la marque Adidas et orné de motifs rappelant le zellige, une céramique typique de l'art décoratif traditionnel marocain, a été largement partagée sur les réseau sociaux. Selon les internautes, il s’agit d’un maillot officiel du club de football espagnol Grenade CF, pour lequel l'équipementier s'est inspiré du maillot algérien, dont la conception avait déjà été à l'origine d'une vive polémique entre Rabat et Alger. Mais c’est faux, la photo montre simplement un prototype issu de l'imagination d'un supporter du club espagnol, qui dit avoir pris pour modèle le palais des lions de l'Alhambra.

Le maillot Zellige de l'Algérie a inspiré le club espagnol de Grenade. La page du club a confirmé que le nouveau maillot d'échauffement du club était inspiré du maillot d'échauffement de l'équipe nationale algérienne”, affirment des publications qui circulent sur des pages Facebook.

“Est ce que les médias marocains et le département culture du Maroc fera le même tapage médiatique que celui effectué avec le maillot de l’Algérie?” se demandent les internautes en référence à la polémique suscitée par le nouveau maillot algérien.

Capture d'écran réalisée le 27/10/2022 sur Facebook

Cette photo accompagnée de la rumeur concernant le nouveau maillot officiel du Grenade CF a été partagée plusieurs centaines de fois sur les réseaux sociaux en arabe et en français.

Appropriation culturelle

Fin septembre, le ministère marocain de la Culture avait sommé le géant allemand de l'équipement sportif Adidas de retirer sa nouvelle collection de maillots de la sélection algérienne de football, l'accusant de s'être indûment approprié des symboles du "patrimoine culturel marocain".

Il s'agit en l'occurrence du zellige, une céramique caractéristique de l'art décoratif traditionnel marocain, dont les motifs à petits carreaux ressemblent à ceux du maillot algérien.

Deux semaines plus tard, Adidas a annoncé la résolution du conflit avec le Maroc en affirmant dans un communiqué avoir eu “des discussions constructives" avec le ministère marocain de la Culture.

"Nous pouvons confirmer une résolution positive du récent problème des maillots de football" portés par la sélection algérienne, indique Adidas dans son communiqué transmis à l'AFP, ajoutant que "le design s'est en effet inspiré du motif des mosaïques Zellige et n'a à aucun moment été destiné à offenser qui que ce soit".

De son côté, Mourad Elajouti, avocat du ministère de la Culture marocain, a salué l'attitude conciliante d'Adidas et a estimé que l'affaire aura "mis en exergue l'importance de défendre notre patrimoine culturel" et "le savoir-faire ancestral de l'artisanat marocain", dans un communiqué transmis à l'AFP.

Malgré ce règlement à l'amiable dont les détails n'ont pas été divulgués, cette affaire n’a cessé de prendre de l’ampleur. Elle a généré de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux marocains et algériens, comme celle concernant le maillot du club espagnol Grenade CF, soi-disant officiel et inspiré du maillot algérien.

Un concept non-officiel

Or, ce design ne représente pas le maillot officiel du club espagnol Grenade CF, il s’agit en réalité d’un concept créé par un fan du club à l'aide d'un moulage 3D.

Une recherche d'images inversées sur Google permet de retrouver un thread publié le 23 octobre 2022 provenant du compte Twitter Las camisetas del Guille qui se présente comme un photographe et un concepteur de kits de football amateur basé à Grenade (sud de l’Espagne).

Ce compte a publié la photo du maillot en expliquant dans les commentaires que “l''idée du maillot vient du maillot algérien, mais le design s'inspire des carreaux du palais des lions à l'Alhambra”, comme l'illustre la photo ci-dessous.

Capture d'écran du site Alamy réalisée le 27/10/2022

“Je tiens à préciser que ce n'est pas un maillot officiel, c'est un design de cet humble fan”, a ajouté le compte Twitter.

Cette polémique survient dans un climat de tension permanente entre les deux rivaux du Maghreb.

L'Algérie a rompu ses liens diplomatiques avec le Maroc en août 2021, accusant Rabat d'"actes hostiles". Une décision "complètement injustifiée", selon Rabat.

Les deux pays sont en crise ouverte sur le conflit du Sahara occidental, une ex-colonie espagnole, qui oppose depuis des décennies le Maroc aux indépendantistes sahraouis du Polisario soutenus par Alger. Rabat prône un plan d'autonomie sous sa souveraineté mais le Polisario réclame un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU.

L'Algérie reproche également au Maroc son rapprochement sécuritaire récent avec Israël.