Non, ces photos ne montrent pas une usine de traitement d'eau congolaise

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

En République démocratique du Congo, des internautes partagent de nombreuses photos d'usines flambant neuves, affirmant qu'elles montrent l'usine de traitement des eaux de Lemba-Imbu (ouest). L'occasion pour eux de vanter "les œuvres de Fatshi Béton" – le surnom de l'actuel président congolais Félix Tshisekedi, qui fait référence à ses grandes ambitions en matière de projets d'infrastructures. Mais attention: la majorité des images partagées par les internautes montrent des usines de traitement des eaux situées dans d'autres pays.

Des tuyaux étincelants et des bâtiments tout juste sortis de terre : "voici l'usine de traitement d'eau de Lemba-Imbu", en banlieue de Kinshasa (ouest), capitale de la République démocratique du Congo (RDC), affirment plusieurs internautes en partageant des photos d'usines flambant neuves.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 20 septembre 2022

Ces photos ont été partagées plus de 460 fois depuis le 14 août sur Facebook en RDC (1, 2, 3...). Elles ont également largement circulé sur Twitter (1, 2, 3, 4...).

Un peu plus d'un an avant l'élection présidentielle en RDC, les partisans de Félix Tshisekedi louent en partageant ces images celui qu'ils appellent "Fatshi béton", surnom que le président doit à ses fortes ambitions en ce qui concerne les grands projets liés aux infrastructures.

Fin décembre 2020, en pleine offensive politique, le président congolais avait ainsi inauguré plusieurs ouvrages urbains à Kinshasa.

Attention cependant: la grande majorité des images utilisées par ces internautes ne montrent pas l'usine de Lemba-Imbu, inaugurée fin août.

Photos d'usines dans d'autres pays

Si toutes les publications ne partagent pas exactement les mêmes photos, six d'entre elles sont récurrentes et montrent des usines de traitement d'eaux dans d'autres pays que la RDC.

Maroc

Une première recherche d'images inversée sur Google permet de retrouver la photo montrant une salle traversée par des tuyaux connectés à des machines bleues sur la version anglaise du site d'une entreprise marocaine (suivre la flèche rouge ci-dessous), la Société générale de Travaux Industrie (SGTI).

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran du site de l'entreprise marocaine SGTI, réalisée le 20 septembre 2022

 

 

Elle illustre la page dédiée aux services de tuyauterie industrielle de cette compagnie située à Settat, dans le centre du Maroc.

Algérie

Via une autre recherche d'images inversée, une deuxième photo montrant des bâtiments bleus et blancs reliés pas des passerelles se retrouve elle sur le site du groupe Suez, spécialisé dans les services à l'environnement. La page où on l'aperçoit (suivre les flèches rouges ci-dessous) est dédiée à la station d'eau potable de Sidi Lahdjel, deuxième plus importante d'Algérie selon l'entreprise.

En faisant un clic droit sur l'image d'en-tête de cette page, on parvient à observer l'image dans son intégralité: comme l'indique son URL, elle montre bien l'usine algérienne, et non celle de Lemba-Imbu.

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran du site du groupe Suez, réalisée le 20 septembre 2022

 

 

Canada

La troisième image montre quant à elle une usine de traitement des eaux au Québec, dans l'est du Canada, comme on peut le constater via une recherche d'images inversée. Elle a été prise à Québec même, dans l'arrondissement de Beauport, selon sa légende sur le site de l'entreprise québécoise Génio experts-conseils.

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran du site du groupe Suez, réalisée le 20 septembre 2022

 

 

France

Une autre recherche inversée permet de réaliser que deux des photos que certaines publications partagent se retrouvent elles sur le site du quotidien français La Voix du Nord.

Elles ont toutes les deux été prises par Sami Belloumi pour ce même journal dans l'usine de traitement d'eau potable de Locquignol, dans le nord de la France. La première, aux tons bleutés, montre une foule observant des cuves et des bassins de traitement d'eaux.

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran du site de la Voix du Nord, réalisée le 15 septembre 2022

 

 

La seconde a été prise dans le bâtiment de pompage de l'usine, selon la légende associée.

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran du site de la Voix du Nord, réalisée le 15 septembre 2022

 

 

Une dernière, enfin, a bien été prise en RDC, mais dans une différente usine, comme l'indique une recherche inversée sur Google: les puits de traitement d'eau qu'elle montre se trouvent en réalité dans une usine de fourniture d'eau de Kinshasa-Ngaliema, selon la légende indiquée sur le site de Radio Okapi, la radio des Nations Unies en République démocratique du Congo.

Contacté par l'AFP, le directeur adjoint de la cellule de la communication de la Présidence de la République congolaise Giscard Kusema a confirmé le 17 septembre que les images précédentes "n'ont rien à avoir avec l'usine inaugurée".

Lemba-Imbu

Parmi toutes les images partagées par les internautes, deux seulement montrent bien l'usine de Lemba-Inu: la première a été publiée par le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge sur sa page Facebook certifiée tandis que la seconde apparaît sur plusieurs sites d'actualités congolais (1, 2, 3).

Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022
Capture d'écran d'une photo sur Facebook, réalisée le 20 septembre 2022

 

 

Giscard Kusema a également indiqué à l'AFP que des photos authentiques de l'usine de Lemba-Imbu figuraient sur la page Facebook "Point Focal de l'actualité présidentielle en RDC", alimentée par l'équipe de communication de la présidence.

Une publication de cette page datée du 23 août relate l'inauguration de cette usine ce même jour.

"Située à cheval dans les communes de Mont Ngafula et Kimbanseke au confluent des rivières N'djili et Lukaya, la nouvelle usine produit, dans sa première phase, 35.000 mètres cubes d'eau potable par jour", précise ce long texte. L'eau produite devrait alimenter 600.000 personnes, toujours selon ce document.

Des photos de l'intérieur de cette usine ont été publiées le 22 août sur cette même page Facebook.

Election présidentielle de 2023

Ces photos sorties de leur contexte circulent un peu plus d'un an avant l'élection présidentielle dans le pays, prévue d'ici fin 2023.

Trois ans avant la fin de son mandat actuel, Félix Tshisekedi avait d'ores et déjà annoncé qu'il en briguerait un deuxième, comme le lui permet la Constitution congolaise.

En mars, un rapport d'experts publié par trois instituts d'études relevait une "chute vertigineuse" de la cote de popularité du président trois ans après son arrivée au pouvoir.

"L'état de grâce aura duré trois ans pour Félix Tshisekedi (...) Seuls 29% des Congolais interrogés en décembre 2021 affirment avoir une bonne opinion" du chef de l’État contre 54% en mars 2021, annonçait ce document.

Ce rapport pointe notamment un "programme au point mort'', le pessimisme d'un tiers des Congolais quant à la lutte contre la corruption ainsi que les "choix sécuritaires controversés" du gouvernement congolais, entre autres.

L'est de la RDC est déstabilisé depuis près de trois décennies par la présence de plus d'une centaine de groupes armés locaux et étrangers, dont le groupe ADF. Les provinces orientales du Nord-Kivu et de l'Ituri ont subséquemment été placées en état de siège en mai 2021.

Présentés par l'organisation État islamique (EI) comme sa branche en Afrique centrale (ISCAP), les ADF sont accusés d'être à l'origine de plusieurs massacres ayant fait plusieurs milliers de morts civils dans la région.

Depuis novembre, les armées congolaise et ougandaise mènent conjointement des opérations pour les neutraliser, sans parvenir à mettre fin aux massacres de civils.