Une éclipse lunaire au "pôle Nord" ? C'est un montage

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Une vidéo partagée plus d'un millier de fois depuis le 27 avril sur Twitter prétend montrer la Lune apparaître "complètement" en trente secondes au pôle Nord et "bloquer" le soleil avant de disparaître. Mais il s'agit en réalité d'un montage vidéo réalisé en 2021 par un spécialiste des effets spéciaux numériques, qui continue de circuler aujourd'hui.

"Une vue à couper le souffle". C'est ce que promet la légende d'une vidéo partagée plus d'un millier de fois sur Twitter depuis sa mise en ligne, le 27 avril.

On y voit, sur un ciel bleu, la lune apparaître entièrement en l'espace de quelques secondes avant de tourner sur elle-même et de provoquer une brève éclipse lorsqu'elle passe devant le soleil. La séquence s'achève peu après, au moment où la lune disparaît aussi rapidement qu'elle avait surgi.

Capture d'écran réalisée sur Twitter le 28 avril 2022.

Cette scène pour le moins impressionnante - partagée plus de 68.000 fois depuis le 26 avril dans sa version anglophone - aurait été filmée "au pôle Nord, où le jour dure 24 heures", d'après sa description, quand une autre légende, sur Facebook cette fois-ci, affirme qu'elle a été "tournée à l'intérieur du cercle polaire arctique [...] entre le Canada et la Russie".

Mais il s'agit en réalité d'un montage vidéo réalisé à l'aide d'effets spéciaux numériques, qui avait initialement été mis en ligne sur TikTok en mai 2021, une dizaine de jours avant que ne survienne une éclipse lunaire totale bien réelle.

L'oeuvre d'un artiste habitué aux effets spéciaux

Aleksey Patrev, un infographiste installé à Odessa, en Ukraine, selon ses différents profils sur les réseaux sociaux, avait posté cette séquence sur son compte TikTok le 17 mai 2021.

Capture d'écran réalisée sur le site "Perma.cc" le 28 avril 2022. ( Alexis ORSINI)

Ce montage était loin d'être une première pour l'artiste, spécialisé, selon son profil sur le site "Artstation", dans la "post production", la "visualisation 3D" et la "supervision d'effets spéciaux" à l'aide de logiciels comme After Effect et 3DS Max.

Ses comptes TikTok et YouTube contiennent en effet d'autres montages vidéos spectaculaires, tels qu'une baleine surgissant d'une montagne enneigée ou le Titanic attaqué par une gigantesque créature marine.

Capture d'écran réalisée sur YouTube le 28 avril 2022. ( Alexis ORSINI)

Contacté par l'AFP, Aleksey Patrev confirme que la vidéo de l'éclipse lunaire "est la sienne".

Si cette séquence avait déjà rencontré un grand succès au printemps 2021, l'artiste l'a depuis mise en vente en tant que NFT le 20 février 2022, avec la légende suivante : "Survol lunaire de 30 secondes entre la Russie et le Canada".

Aucun lien avec la "super Lune" du 26 mai 2021

Le 26 mai 2021, une "super Lune" avait en revanche bien été observée sur certaines parties du globe - cette éclipse lunaire ne présentant aucun danger pour la vue, contrairement aux éclipses solaires.

De l'Australie au centre de l'Amérique du Nord, les amateurs avaient pu découvrir une énorme Lune brillante de couleur rouge-orange : en soirée à Sydney, avant l'aube à Los Angeles, lorsque cet astre s'est entièrement retrouvé dans l'ombre de la Terre.

Ce phénomène s'est produit entre 11H11 et 11H25 GMT quand cette première éclipse lunaire totale en deux ans a coïncidé, comme cela arrive une fois par décennie, avec le moment où la Lune était à son périgée, le point le plus proche de notre planète. La couleur de l'astre lunaire a alors foncé pour devenir rouge, rappelant les lueurs visibles à l'heure du lever ou du coucher du soleil.

Assez proche de la Terre, à 360.000 km, la Lune est apparue 30% plus lumineuse et 14% plus grande qu'à son point le plus éloigné, à 50.000 km de là.

28 avril 2022 Actualisation avec image d'en-tête qui manquait dans la 1re version
Traduction et adaptation :