( AFP / ROBYN BECK)

Attention à ce faux message d'excuses de l'humoriste Chris Rock

Copyright AFP 2017-2022. Droits de reproduction réservés.

Un message d'excuses attribué à l'humoriste américain Chris Rock circule sur Facebook, deux jours après que l'acteur Will Smith l'a giflé en réaction à une blague au sujet de la maladie de sa femme, Jada Pinkett Smith. L'humoriste s'excuserait "sincèrement" dans ce texte "pour le manque de respect et le mépris dont [il a] fait preuve". Attention: son authenticité a été démentie par l'équipe de communication de Chris Rock à l'AFP. Il n'existe aucune trace d'un tel message sur ses différents comptes sur les réseaux sociaux.

"En tant que comédien, il peut être difficile de comprendre quelles lignes doivent être franchies et lesquelles ne le sont pas. Hier soir, j'ai franchi une ligne que je n'aurais pas dû et j'ai payé le prix énorme de ma réputation d'humoriste de renom", commence ce long message d'excuses attribué à Chris Rock et supposément adressé à Jada Pinkett Smith et à son mari, l'acteur américain Will Smith. 

"La comédie ne consiste jamais à se moquer ou à minimiser les personnes confrontées à des épreuves majeures dans leur vie", poursuit ce message, faisant référence à une blague de Chris Rock lors de la cérémonie des Oscars au sujet de l'alopécie - maladie causant notamment la perte des cheveux - de Jada Pinkett Smith.

Il avait comparé ses cheveux, coupés à ras, au crâne rasé de Demi Moore dans le film "A Armes égales" de Ridley Scott (1997).

Un trait d'humour qui a conduit Will Smith à monter sur scène et à gifler l'humoriste, avant de lui crier de "laisser le nom de [sa] femme hors de [sa] putain de bouche" une fois de retour à son fauteuil.

"Je m'excuse sincèrement auprès de mes amis Jada Pinkett Smith, Will Smith et du reste de la famille Smith pour le manque de respect et le mépris dont j'ai fait preuve et qui ont malheureusement été diffusés au monde entier", conclut le texte. 

Capture d'écran d'une publication Facebook réalisée le 31 mars 2022

Très virales en anglais, ces publications ont été partagées près de 9.000 fois en 24 heures en Afrique subsaharienne, tout particulièrement en Côte d'Ivoire (1, 2, 3, 4...).

"Fausses" excuses

Attention pourtant: "ces excuses sont FAUSSES", comme l'a expliqué l'équipe de communication de Chris Rock à l'AFP le 30 mars.

Un démenti dont a également fait état l'agence de presse américaine AP

Au lendemain de la cérémonie des Oscars où s'est déroulé l'esclandre, cette rumeur a également été démontée sur Twitter par une rédactrice-en-chef du magazine Hollywood Reporter, Rebecca Keegan qui assurait que le message viral était faux aux dires de l'"équipe" de l'humoriste. 

Plusieurs autres médias ont vérifié cette information et conclut qu'il s'agissait d'une intox (1, 2, 3...). 

Il n'existe par ailleurs aucune trace d'une telle déclaration sur les comptes de l'humoriste sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram) à date du 30 mars, a pu constater l'AFP. 

Réagissant pour la première fois publiquement ce même jour, Chris Rock a déclaré au début d'un spectacle à Boston qu'il était "encore en train de digérer ce qui s'est passé". 

Excuses de Will Smith

Après s'être excusé lors de la cérémonie dans son discours pour l'Oscar du meilleur acteur qu'il a remporté, Will Smith a réitéré ses excuses sur Instagram le 29 mars.

"Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j'ai fait était déplacé et j'ai eu tort", a écrit l'acteur dans ce message.

"Mon comportement la nuit dernière aux Oscars était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j'ai réagi de manière émotionnelle", a-t-il expliqué, rejetant explicitement "toute violence".

Il a également demandé pardon aux organisateurs et à tous ceux qui ont assisté à la scène.

Ces excuses interviennent peu après que l'Académie des Oscars a annoncé l'ouverture d'une enquête interne sur cet incident; l'acteur avait refusé de quitter la cérémonie après avoir giflé Chris Rock, comme il lui avait été demandé, a annoncé le 31 mars l'Académie.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont dénoncé la réaction de l'acteur, notamment l'actrice Mia Farrow et le réalisateur Judd Apatow  ; d'autres à l'image de Tiffany Haddish l'ont défendu dans la presse; d'autres enfin, comme la romancière Roxane Gay, se sont exprimés au sujet de l'humour et des blessures qu'il peut raviver.