Cette photo montre Emmanuel Macron mimant le symbole des JO 2024 de Paris et non un signe franc-maçon

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.
   

Une photo du président français Emmanuel Macron mimant un triangle avec ses mains aux côtés de Valérie Pécresse et d'Anne Hidalgo circule depuis fin juin sur les réseaux sociaux: selon les internautes qui la partagent, ce triangle représente le "delta", un signe "franc-maçon". Il n'en est rien: cette photo, prise par un photographe de l'AFP en 2017, montre le président et la délégation olympique faisant le signe des Jeux olympiques 2024 de Paris. Le triangle signifie "Paris" en langue des signes et a été choisi car sa forme rappelle celle de la Tour Eiffel.

Un signe mal interprété ? Une photo circule abondamment sur Facebook depuis la fin du mois de juin, en France comme en Afrique francophone. On y voit le président français Emmanuel Macron aux côtés de plusieurs autres personnalités, dont la maire de Paris Anne Hidalgo, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse et le sportif Tony Estanguet, co-président du comité d'organisation des JO de Paris 2024. Ils sourient face à l'objectif tout en formant un triangle avec leurs mains, les bras entrelacés. Cinq cercles de couleur, symbole des Jeux olympiques sont visibles derrière eux. 

Selon les internautes qui la partagent, cette image montre des personnalités mimant un signe maçonnique. "Urgent, ils ne se cachent même plus !! Cette photo parle d'elle même !", alerte l'auteur d'une publication partagée plus de 600 fois depuis le 27 juin. Pour l'auteur de ce texte, il est évident que ce triangle renvoie à la "franc-maçonnerie et le signe Delta". "Delta, ce mot ne vous dit rien en ce moment.... Ouvrez les yeux!", tance cet internaute, en référence au variant Delta du Covid-19, qui se propage actuellement dans de nombreux pays.

Capture d'écran Facebook, réalisée le 09 juillet 2021

Ce message aux accents complotiste a été partagé avec la même photo par plusieurs pages Facebook (1, 2, 3) ainsi que sur Twitter (1, 2...).

Une publication utilisant une autre photo d'Emmanuel Macron, entouré de la délégation olympique et mimant le même signe, a été partagée en Afrique francophone. Elle s'accompagne d'une seconde image montrant un oeil placé en haut d'une pyramide, ainsi que d'un long texte dans lequel il est question d'injecter des "poisons" à la population, "sans qu’ils ne voient jamais ce qui se passe".   

I

Ces différentes publications font référence à un symbole caractéristique de la franc-maçonnerie: le "delta lumineux", constitué d'un triangle à l'intérieur duquel est dessiné un oeil entouré de rayons lumineux. Ce symbole, devenu un objet culte des théoriciens du complot, est parfois appelé "oeil de la providence". On le retrouve sur de nombreuses églises et bâtiments maçonniques dans le monde entier.

Délégation des Jeux olympiques 2024 à Lausanne et à Paris

Comment expliquer la présence de ce symbole sur les photos que nous vérifions? Une recherche d'images inversée avec ces images mène à des articles en lien avec les Jeux olympiques de 2024, qui se dérouleront en France. 

La première photo, qui montre Emmanuel Macron aux côtés d'Anne Hidalgo et de Valérie Pécresse, a été prise par un photographe de l'Agence France Presse en juillet 2017. La délégation olympique française s'était alors réunie à Lausanne, en Suisse, pour présenter la candidature de Paris devant les membres du Comité international olympique (CIO).

Le comité de candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024 à Lausanne en juillet 2017. ( AFP / SEBASTIEN BOZON)

Cette délégation était également composée de Denis Masseglia, président du Comité national olympique, de Bernard Lapasset, co-président avec Tony Estanguet du comité de candidature parisien, de Laura Flessel, ancienne ministre des Sports, et d'Emmanuelle Assmann, présidente du comité paralympique français. La photo a été reprise dans cette dépêche AFP, présentant chacun des membres de la délégation française. 

La seconde photo, elle aussi, a été prise par un photographe de l'AFP. On y voit le président Macron à Paris en mai 2017, entouré de plusieurs membres du Comité international olympique (CIO) - dont  Guy Drut, ancien ministre français des Sports et ex-champion olympique du 110 mètres haie. La photo a notamment été reprise par cet article du 16 mai 2017 sur le site d'informations économiques Challenge.

Emmanuel Macron reçoit à l'Elysée le Comité d'organisation des Jeux Olympiques le 16 mai 2017. ( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN)

Le signe de "Paris" en langue des signes

Contrairement à ce qu'affirment les publications trompeuses, le signe mimé sur ces images n'est donc pas lié à la franc-maçonnerie: il s'agit du symbole des JO de Paris 2024. Ce signe a d'ailleurs été mimé par de nombreux sportifs français, à l'image du footballeur Kevin Gameiro et du couple de boxeurs Estelle Yoka Mossely et Tony Yoka, lors de la campagne campagne de Paris pour l'organisation des JO.

A l'époque, Zinédine Zidane lui-même s'était affiché avec ce symbole, destiné à "faire gagner" la candidature française.

Plusieurs médias s'étaient alors penchés sur la signification de ce symbole, présenté par les organisateurs comme un "geste de soutien" à Paris 2024. C'est le cas notamment du journal 20 minutes, de la radio française RTL ou encore du Huffpost, qui avait interrogé l'équipe en charge de la candidature parisienne.

"Il s'agit du terme Paris en langage des signes. L'idée était que tout le monde puisse le faire avec ses mains, sans avoir besoin de pin's ou d'un autre support pour affirmer son adhésion", avait alors indiqué l'équipe en charge du dossier olympique de Paris.

Le dictionnaire en ligne de la langue des signe "lsfplus" confirme cette explication. On y retrouve une courte vidéo dans laquelle un jeune homme montre comment former avec ses mains le mot "Paris": le geste est semblable à celui que l'on voit sur les photos des délégations des JO de Paris. 

Capture d'écran d'une vidéo montrant comment exprimer le mot Paris en langue des signes, réalisée le 09 juillet 2021

Selon le dictionnaire en ligne belge lsfb.be, ce signe peut également être utilisé pour désigner la Tour Eiffel, dont il imite la forme.

Paris mis à l'honneur

A travers ce signe, reproduisant le logo utilisé par le Comité Paris 2024 durant la campagne pour l'organisation des JO de 2024, c'est donc la capitale parisienne qui était mise à l'honneur, comme l'expliquaient les organisateurs dans un communiqué de 2016.

Ce logo "évoque la silhouette de la Tour Eiffel, symbole du savoir-faire français, devenu le signe de ralliement d'une ville et d'une nation toute entière, un monument emblématique et fédérateur qui concentre toutes les aspirations pour 2024", expliquaient-ils alors.

Ce logo a été remplacé en 2019 par un nouvelle emblème, représentant une flamme blanche ondulant dans une médaille d'or.

Les Jeux olympiques de Paris se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024. Durant ces trois semaines, 10.500 athlètes de 206 nations s'affronteront sur 339 épreuves.

Avec ces jeux, Paris deviendra la deuxième ville à célébrer les Jeux olympiques d'été pour la troisième fois (19001924 et 2024), après Londres en 1908, 1948 et 2012.