Le plan de relance européen va-t-il coûter cher au contribuable français ?

Mis à jour le 03/09/2020 à 16:52

Pour faire face à la crise du coronavirus, la France devrait recevoir 40 milliards d’euros de l’UE, tirés d’une dette commune inédite bientôt levée par la Commission européenne au nom de tous ses Etats membres. Cette dette, "ce n'est pas le contribuable français qui la paiera” assure Emmanuel Macron. Mais pour certains de ses opposants, les Français rembourseront bien plus que les 40 milliards reçus. En réalité, toutes ces affirmations sont soit “malhonnêtes” soit “purement comptables” et omettent plusieurs paramètres macroéconomiques expliquent des économistes à l’AFP.