SCIENCE

Non, la climatisation automobile n'est pas source de benzène et donc de cancer

Mis à jour le 24/05/2022 à 18:40

La climatisation automobile exposerait les passagers à des substances cancérigènes selon des publications partagées des dizaines de milliers de fois sur Facebook depuis 2009. Il faudrait donc ouvrir les vitres du véhicule "pendant au moins trois minutes avant d'allumer la climatisation", selon le message encore viral en Afrique en 2022. Cette précaution éviterait d’être exposé au benzène, une substance chimique cancérigène selon le Centre international de recherche sur le cancer. Attention, tout cela est faux, selon plusieurs études scientifiques consultées par l'AFP.