SCIENCE

Non, la surmortalité en 2020 ne s'explique pas "intégralement" par le vieillissement de la population

Mis à jour le 12/04/2021 à 14:52

Une publication qui se base sur un article d'un mathématicien chercheur du CNRS, partagée plusieurs centaines de fois sur Facebook depuis le 2 avril, affirme que la surmortalité en 2020 n'est pas liée à la pandémie du Covid-19 mais au vieillissement de la population. C'est faux : contacté par l'AFP, le chercheur trouve cette interprétation "un peu exagérée" et estime qu'une part de la surmortalité est "très vraisemblablement due au Covid-19." Par ailleurs, son analyse se termine au 30 juin 2020, juste après la première vague et n'a pas été mise à jour. De son côté, l'Insee note que le vieillissement de la population entraîne un accroissement des décès mais explique que "l'essentiel de la hausse" en 2020 est bien porté par la pandémie.