SCIENCE

"300 ouvriers" tués sur le chantier de la Tour Eiffel ? C'est faux

Mis à jour le 05/08/2022 à 20:02

Défendant un partenariat entre la France et le Qatar, pays très critiqué pour les problèmes de sécurité sur ses chantiers pour la Coupe du monde de football 2022, le député Renaissance Karl Olive a assuré le 5 août que la construction de la Tour Eiffel avait causé "plus de 300 morts". C'est faux, répondent deux spécialistes et la société d'exploitation du monument : le seul décès recensé au cours de la construction est celui d'un ouvrier venu faire visiter le chantier en-dehors de ses heures de service. Karl Olive a reconnu "une erreur", assurant que cette estimation correspond au nombre de "suicides, accidents ou paris" recensés depuis la construction de la Dame de Fer. Mais cette statistique est difficile à vérifier.