( AFP / ANGELA WEISS)

Non, le rappeur américain Lil Nas X n'a pas annoncé "en avoir fini avec l'homosexualité"

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications partagées plus de 20.300 fois depuis le 7 octobre prétendent que le rappeur américain Lil Nas X, mondialement connu pour son hit "Old Town Road" en 2018, a déclaré "en avoir fini avec l'homosexualité". Depuis son coming-out en 2019, le chanteur revendique fièrement et sans tabous son orientation sexuelle sur les réseaux sociaux, dans ses chansons et ses clips. La photo qui accompagne les publications virales où on le voit à deux doigts d'embrasser une femme est tirée d'une vidéo TikTok qu'il a en réalité publiée pour plaisanter. Il continue d'ailleurs de parler de son homosexualité sur les réseaux sociaux. 

Sur les deux photos qui circulent sur les réseaux sociaux, on voit le rappeur américain Lil Nas X tendre amoureusement ses lèvres vers une jeune femme, dont le visage apparaît à peine dans le cadre. Selon le texte qui accompagne ces images, l'artiste aurait déclaré "en avoir fini avec l'homosexualité", sous-entendant même que celle-ci "n'était qu'une blague".

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 19 octobre 2021

L'artiste afro-américain gay de 22 ans, originaire d'Atlanta dans l'Etat de Géorgie, est célèbre pour "Old Town Road", une chanson à l'intersection du hip hop et de la musique country sortie en 2018, devenue depuis le single le plus vendu de l'histoire. Il a sorti à l'été 2021 son premier album solo, "Montero", dont certaines des chansons s'accompagnent de clips où le chanteur danse de manière très suggestive avec d'autres hommes.

Les publications ont été partagées plus de 20.300 fois depuis le 7 octobre (1, 2, 3, 4, 5...). La rumeur qu'elles relaient est fausse: Lil Nas X n'a jamais annoncé que son homosexualité relevait d'une "blague" ou d'un "rôle" qu'il jouait.

Une vidéo TikTok ironique

Mais d'où viennent alors les photos où on le voit sur le point d'embrasser une jeune femme? S'agit-il d'un montage?

En fait, ces images sont authentiques: elles proviennent d'une vidéo que Lil Nas X a postée sur son compte TikTok, comme l'indique un internaute sous l'une des publications virales partageant ces allégations.  On la retrouve sur le compte de l'artiste à la date du 12 juillet 2021. 

Dans ces quelques secondes de vidéo, on voit le chanteur et une de ses amies dans une voiture, faisant mine de s'embrasser. Lui porte le même haut rouge que dans les images que nous vérifions. Juste avant le baiser, les premières notes de sa chanson "INDUSTRY BABY" retentissent puis les deux protagonistes se mettent à danser. Les mots "SIKE WE GAY" ["On vous a eu, on est gay"] accompagnés d'un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel, traditionnellement emblématique des mouvements LGBT+, apparaissent ensuite à l'écran. 

Capture d'écran d'une vidéo TikTok, réalisée le 19 octobre 2021

Fierté gay revendiquée

Les affirmations qui circulent sur les réseaux sociaux paraissent d'autant plus saugrenues que depuis son coming-out gay sur Twitter fin juin 2019, Lil Nas X revendique et célèbre fièrement son homosexualité à travers son œuvre. "Certains d'entre vous le savent déjà, d'autres s'en fichent", écrivait-il dans ce tweet, appelant à écouter attentivement sa chanson c7osure où il évoque son homosexualité. 

Dans les clips qui accompagnent ses chansons, extravagants et hauts en couleurs, il danse lascivement sur les genoux de Satan dans "MONTERO (Call Me By Your Name)" - le texte entre parenthèses dans ce titre faisant référence au roman d'André Aciman publié en 2007 qui raconte la romance entre un adolescent et un étudiant.  Dans le clip d'"INDUSTRY BABY", il se déhanche avec des prisonniers nus dans les douches d'un centre de détention.

Encore le 13 octobre, soit cinq jours après que les premières publications virales apparaissent sur Facebook, Lil Nas X a posté une vidéo sur TikTok et Twitter expliquant qu'il "cherchait un petit-ami pour emménager dans une cabane faite de couvertures" avec lui.

Très volubile sur Twitter, l'artiste passe d'ailleurs beaucoup de temps à répondre aux nombreux commentaires homophobes qui pullulent sous ses tweets. A l'occasion de la sortie d'"INDUSTRY BABY", il a par exemple cité un internaute qui l'accusaient de "promouvoir l'irresponsabilité sexuelle qui conduit des jeunes hommes à mourir du sida", lui répliquant que son commentaire témoignait du fait "qu'il haïssait les gays". "Vous me dites rien quand des gars rappent dans toutes leurs chansons au sujet des femmes avec qui ils couchent, mais dès que je fais quoi que ce soit d'un peu sexuel, je suis 'irresponsable sexuellement'", avait-il cinglé.

Le rappeur américain Lil Nas X sur scène lors des MTV Video Music Awards 2021 au Barclays Center à Brooklyn, New York, le 12 septembre 2021 ( AFP / ANGELA WEISS)

En tant qu'homme noir gay dans le milieu musical, Lil Nas X est également la cible d'accusations selon laquelle son objectif non avoué serait de "féminiser les hommes noirs", comme le rapporte le New York Times dans ce portrait que le quotidien américain lui consacre. "Contrairement à nombre de ses prédécesseurs", note la journaliste du Times, "la manière dont Nas parle de sa sexualité est explicite. Par exemple, ses chansons d'amour n'éludent aucun pronom. On parle ici d'un homme qui a des relations sexuelles avec des hommes", parfois en assumant et jouant avec les codes d'une "position féminisée".  

Toujours selon le quotidien américain, l'artiste a "passé trop de temps (...) à prier que Dieu le débarrasse de son homosexualité pour avoir encore honte; aujourd'hui, il est en colère et déterminé" à désapprendre la haine qu'il a pu ressentir vis-à-vis de celle-ci à travers sa musique.